Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
SOS Villages d’Enfants soutient des mères de l’urgence
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

SOS Villages d’Enfants soutient des mères de l’urgence

Qualité de vie

Publié le
lundi 10 mars 2014 à 07:45

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

La Journée internationale de la femme prend tout son sens pour SOS Villages d’Enfants qui s’engage à assurer le respect des droits fondamentaux des filles et des femmes et qui, à travers ses programmes, œuvre pour la parité au niveau de l’éducation et dans la vie professionnelle et pour l’égalité des chances à tous les niveaux de la société. Cette journée est l’occasion pour SOS Villages d’Enfants de mettre en avant des femmes exemplaires qui, au quotidien, s’impliquent totalement pour accompagner les enfants sur le chemin de l’autonomie. Mères SOS, mères biologiques et "nouvelles tutrices" qui, comme aux Philippines au lendemain de la catastrophe, ont recueilli dans leur foyer nièces ou neveux qui avaient perdu leurs parents.

Cette année, le 8 mars est placé sous le signe de "L’égalité pour les femmes, c’est le progrès pour toutes et tous"

Depuis 1975, chaque 8 mars les Nations Unies fêtent les femmes pour se remémorer les combats et les progrès réalisés et surtout pour réfléchir à l’avenir d’un monde juste et égalitaire. Car force est de constater qu’il y a toujours une trop faible représentation des femmes à tous les niveaux de pouvoir, que dans une soixantaine de pays les filles courent toujours plus que les garçons le risque d’être non scolarisées et que sur le marché de l’emploi hommes et femmes restent inégaux. Cette année, le 8 mars est placé sous le signe de L’égalité pour les femmes, c’est le progrès pour toutes et tous. Comment mettre fin aux discriminations dont les filles et les femmes sont victimes ? Comment arriver à une réelle parité dans l’éducation et sur le marché de l’emploi, à un vrai rôle partagé entre hommes et femmes dans la société ? La question du genre est au cœur de la philosophie et des programmes de SOS Villages d’Enfants qui s’engage pour la scolarisation des filles et l’émancipation des femmes.

Mères SOS et jeunes mères biologiques

Si au fil du temps, la famille a changé au sein de la société, le rôle de la mère reste central dans la démarche de SOS qui épaule des générations de femmes, mères SOS ou mères biologiques, dans le monde entier. Dans les villages d’enfants, la mère SOS, femme au cœur énorme et travailleuse sociale totalement investie dans son rôle, conduit une famille SOS composée de plusieurs enfants orphelins ou abandonnés. Parallèlement, au sein de la communauté, des familles vulnérables, souvent portées par de jeunes mères célibataires, bénéficient de programmes de renforcement des familles qui les aident aux plans social, médical, éducatif, psychologique, juridique et matériel, pour leur permettre de (re)trouver une autonomie et d’assurer les besoins essentiels et le respect des droits fondamentaux de leurs enfants.

Nouvelles tutrices aux Philippines

Dans des situations d’urgence, des femmes offrent spontanément protection et amour à des enfants proches qui ont perdu leurs parents. C’est le cas aux Philippines où le typhon Haiyan a laissé de nombreux enfants orphelins. Malgré leurs difficultés pour survivre au quotidien, des femmes, les mères de l’urgence, ont décidé de s’occuper d’enfants désormais seuls. Ainsi Rebecca, veuve de 57 ans, qui a perdu sa fille unique et ses parents, a pris sous son aile ses deux neveux Emman Jude, 18 ans, et Earl Joseph, 15 ans. Avec humilité, elle raconte : « J’ai perdu un enfant mais j’en ai aujourd’hui deux en retour. Peut-être était-ce mon destin de prendre soin d’eux » . De son côté, Evelyn, 31 ans, qui a elle aussi perdu de nombreux proches, a accueilli sa nièce Erikalyn, 11 ans, pour partager le quotidien familial aux côtés de ses deux jeunes enfants et son mari. Elle affirme : « Quoi que mes enfants aient, tu l’auras aussi. Tu es mon enfant maintenant ». Deux histoires de vie différentes mais un même témoignage de l’engagement total d’une mère. Dans le cadre de son programme d’aide d’urgence, SOS Villages d’Enfants qui entend réunifier les familles et assurer la prise en charge sur le long terme des enfants aujourd’hui orphelins, a mis en place un programme spécifique, programme filiation, pour épauler ces nouvelles familles. Le programme reconnaît l’importance de soutenir les tuteurs et prévoit formations et ressources pour assurer les besoins essentiels des enfants. En échange, les nouveaux tuteurs leur offrent protection et amour. Un coordinateur de ce programme souligne : « Nous voulons que les enfants sachent que, même s’ils ont perdu leurs parents, il y aura toujours une famille et une organisation pour les aider, qu’il y a de l’espoir ».

Communiqué par SOSVE / Photo

 

Publié le
lundi 10 mars 2014


Qualité de vie
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Qualité de vie


Nos partenaires Qualité de vie

Nos partenaires