Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Respect des droits de l’homme au Mali
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Respect des droits de l’homme au Mali

Qualité de vie

Publié le
jeudi 22 octobre 2015 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Au terme de sa cinquième visite dans le pays, du 10 au 19 octobre 2015, l’Expert indépendant de l’ONU sur la situation des droits de l’homme au Mali, Suliman Baldo, a noté lundi des évolutions positives, tout en soulignant que de nombreux facteurs font toujours entrave au plein respect des droits de l’homme.

M. Baldo a en outre pointé du doigt l’essor du banditisme, qui aggrave les souffrances des populations et entrave le travail humanitaire.

« L’Accord pour la paix et la réconciliation ainsi que la prolongation du mandat de la MINUSMA [Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali] sont autant de signes encourageants » , a déclaré M. Baldo dans un communiqué de presse rendu public à Bamako le dernier jour de sa visite. « J’appelle les diverses parties à saisir cette opportunité pour établir une paix durable, dans le respect des droits de chacun » , a-t-il ajouté.

L’Expert de l’ONU a toutefois souligné que des défis importants restent à surmonter en matière de droits de l’homme, y compris les récentes violations de l’accord de paix et du cessez-le-feu par les mouvements politico-militaires signataires, qui ont donné lieu à des violations des droits de l’homme.

« Les attaques terroristes sont en hausse dans le nord et s’étendent progressivement vers le centre et le sud du pays, visant en particulier les forces de sécurité maliennes, la MINUSMA , les acteurs humanitaires et les transports civils de passagers et de commerce » , a également regretté M. Baldo , soulignant que le trafic international de drogue, les crimes économiques transnationaux et les réseaux de trafics locaux attisent les violences.

L’Expert a de plus signalé que certains groupes ont, depuis le début de l’année, recours à des motifs extrémistes pour justifier leurs attaques contre des représentants de l’Etat et la présence internationale, sans parler de

M. Baldo a en outre pointé du doigt l’essor du banditisme, qui aggrave les souffrances des populations et entrave le travail humanitaire.

« La situation sécuritaire précaire crée un environnement favorable à la multiplication des violations graves des droits les plus fondamentaux, notamment dans les zones affectées par le conflit » , a déploré M. Baldo.

Tout en appelant à ce que les auteurs de ces attaques soient punis, l’Expert de l’ONU a conclu sa visite par un appel à la communauté internationale à renforcer sa coopération technique et son appui financier envers le Mali.

Source : www.un.org

Publié le
jeudi 22 octobre 2015


Qualité de vie
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Qualité de vie


Nos partenaires Qualité de vie

Nos partenaires