Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
RAGI : un projet pour bien manger !
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

RAGI : un projet pour bien manger !

Qualité de vie

Publié le
mardi 11 mars 2014 à 07:45

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le10 mars dernier, le Collège des bourgmestre et échevins de la Ville de Luxembourg a présenté le projet "Richteg akafen – Gutt iessen" (RAGI) à l’ancienne école à Weimerskirch.

En participant au projet RAGI, les enfants apprennent de manière ludique et pratique à faire la distinction entre les aliments sains et ceux dont il est préférable de ne manger que très peu

Ce projet, initié en 1991, est mené par le Centre d’animation pédagogique et de loisirs (Capel) de la Ville de Luxembourg, en collaboration avec le Service de l’enseignement, le Service médical des écoles et le Service des foyers scolaires. Depuis le début, ce projet connaît un succès inaltérable : presque 20.000 enfants des écoles de la ville y ont participé et ont assimilé les bases d’une alimentation saine et équilibrée.

En participant au projet RAGI, les enfants apprennent de manière ludique et pratique à faire la distinction entre les aliments sains et ceux dont il est préférable de ne manger que très peu. Le projet, comme son nom l’indique, comporte principalement deux volets : Richteg akafen et Gutt (gesond) iessen. En ce qui concerne le premier volet, l’accent est mis sur l’achat de produits régionaux, saisonniers, issus du commerce équitable et sans emballages superflus. Les enfants sont donc incités, dès leur jeune âge, à agir de manière responsable envers l’environnement et la nature. Le deuxième volet, Gutt iessen, insiste sur une alimentation équilibrée qui permet d’être et de rester en bonne santé. Les enfants sont ainsi encouragés à manger des produits bio et frais, cuisinés par soi-même.

De manière générale, le projet RAGI s’adresse aux élèves des cycles 1 à 4, tout en tenant compte de la différence d’âge des enfants, et s’étale sur toute une journée. A travers différents supports didactiques et à l’aide de la pédagogie du jeu, des questions de santé alimentaire sont évoquées. Ensuite, les enfants font le tour de leur épicerie pour choisir les ingrédients de leur repas de midi et, après avoir mangé ensemble, se chargent de la vaisselle. L’après-midi, ils regardent un film sur les déchets de cuisine, font un jeu en relation avec les aliments et obtiennent un diplôme de participation à la fin de la journée.

Petite pause pour mieux redémarrer

Après une suspension en avril 2012, due à la fermeture de l’école Aloyse Kayser, le projet RAGI, qui existe depuis plus de vingt ans, fonctionnera à nouveau sous sa forme initiale à partir de l’année scolaire 2014-2015. Depuis mai 2013, l’épicerie, aménagée dans une ancienne salle de classe à Weimerskirch, a cependant déjà rouvert ses portes et depuis février 2014, les cours de cuisine à l’intention du personnel éducatifs des foyers scolaires, ont repris dans la cuisine pédagogique fraîchement aménagée, et qui comprend également un espace pour prendre les repas.

Pendant la période où la cuisine n’était pas disponible et lors des travaux d’aménagement de la cuisine dans l’ancienne école à Weimerskirch, le projet pédagogique Pausenbrot a été mis en place. Ce projet se déroule dans les salles de classe et s’adresse aux élèves du cycle 3.1 : les enfants étudient tout d’abord la pyramide alimentaire, puis ils apprennent à connaître les différentes sortes de fruits et légumes ainsi que leurs saisons et composent finalement un buffet casse-croûte qu’ils dégustent ensemble. Assuré par l’équipe du Capel et le Service médical des écoles de la ville, Pausenbrot fonctionnera encore jusqu’à la fin de l’année scolaire 2013-2014.

Pour plus d’informations : www.capel.lu

Communiqué par la Ville de Luxembourg / Photo ©Photothèque de la Ville de Luxembourg / Fernand Blom

Publié le
mardi 11 mars 2014


Qualité de vie
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Qualité de vie


Nos partenaires Qualité de vie

Nos partenaires