Le Quotidien des enjeux du développement durable !

mercredi 26 juillet 2017

Quatrième réunion de la Commission belgo-luxembourgeoise de sûreté nucléaire et de radioprotection
facebook twitter linkedin scoopit

Quatrième réunion de la Commission belgo-luxembourgeoise de sûreté nucléaire et de radioprotection
Santé-Environnement

Publié le lundi 3 avril 2017 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

La quatrième réunion de la Commission belgo-luxembourgeoise de sûreté nucléaire et de radioprotection a eu lieu le jeudi 23 mars 2017 au ministère de la Santé à Luxembourg.

La mise en place de cette commission émane d’un accord passé le 14 mai 2013 entre le ministre belge de l’Intérieur et le ministre luxembourgeois de la Santé, portant sur l’organisation de la coopération bilatérale en matière de sûreté nucléaire et de radioprotection.

Durant cette réunion, les délégations des deux pays ont échangé leurs points de vue sur l’actualité des installations nucléaires belges, en particulier celle de Tihange. À ce sujet, les questions parlementaires luxembourgeoises relatives à la sûreté nucléaire en Belgique et les modifications de la centrale à la suite de stress tests et de la prolongation d’opération ont été présentées. Par ailleurs, un échange de vues a eu lieu sur le retour d’expérience de l’exercice d’urgence nucléaire qui avait eu lieu le 29 novembre 2016 à Tihange et auquel le Luxembourg avait participé en tant qu’observateur.

En matière d’applications médicales, le point a été fait sur les efforts communs des deux pays en matière de justification des examens avec notamment les audits dans les hôpitaux et les campagnes de sensibilisation. Par ailleurs, le bilan a été fait sur les inspections croisées concernant le processus de la justification. En effet, une semaine d’inspection européenne des services d’imagerie médicale fut organisée en 2016. Dans ce contexte des inspecteurs des deux pays ont participé en tant qu’observateurs aux inspections dans le but de partager leurs expériences.

Sur le plan de la radioprotection, les deux délégations se sont entre autres entretenues sur la transposition de la directive européenne fixant les normes de base relatives à la protection sanitaire contre l’exposition aux rayonnements ionisants ainsi que sur la problématique du radon, pour lequel un plan d’action est prévu dans le contexte de la directive susmentionnée.

De manière générale, cette réunion visait à faire le point sur les nombreuses actions de coopération existantes et sur celles encore à mettre en place entre les deux entités, dans l’objectif de faire progresser toujours davantage la sûreté nucléaire et la radioprotection.

Les deux délégations ont exprimé leur satisfaction à l’issue de cette quatrième réunion qui s’est déroulée dans un climat cordial et constructif.

Crédits photo : Centrale nucléaire de Tihange, Wikipedia

Communiqué par le ministère de la Santé

Publié le lundi 3 avril 2017


Santé-Environnement
Communiqué
distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Santé-Environnement


Nos partenaires Santé-Environnement

Nos partenaires