Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Priorité à la mise en place de la gouvernance de l’Union de l’énergie
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

"Priorité à la mise en place de la gouvernance de l’Union de l’énergie"

Politique & Gouvernance

Publié le
mercredi 10 juin 2015 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le Vice-Premier ministre, ministre de l’Économie, Étienne Schneider, a participé aux travaux du volet "Énergie" du Conseil "Transports, Télécommunications et Énergie" le 8 juin 2015 à Luxembourg.

Ce qui fera la différence entre la politique énergétique d’avant et l’Union de l’énergie du futur est la gouvernance : une gouvernance forte mais flexible, précise mais simplifiée, coordonnée mais diversifiée où Commission européenne, États membres, Parlement européen et parlements nationaux et acteurs du marché entament un dialogue vertueux mais sans concession

Mise en œuvre de l’Union de l’énergie - Une gouvernance forte mais flexible

Le Conseil a adopté des conclusions au sujet de la mise en œuvre de l’Union de l’énergie sous le titre Donner du pouvoir aux consommateurs et attirer les investissements dans le secteur énergétique. Ce qui fera la différence entre la politique énergétique d’avant et l’Union de l’énergie du futur est la gouvernance : une gouvernance forte mais flexible, précise mais simplifiée, coordonnée mais diversifiée où Commission européenne, États membres, Parlement européen et parlements nationaux et acteurs du marché entament un dialogue vertueux mais sans concession, s’est félicité Étienne Schneider. Les conclusions ouvrent la voie à un prochain jeu de conclusions sur la gouvernance durant la Présidence luxembourgeoise du Conseil de l’UE, ce qui permettra d’aborder au plus vite la mise en œuvre concrète de l’Union de l’énergie.

Présentation des priorités de la Présidence du Conseil de l’UE - Innovation, recherche et financement de la transition énergétique

La Présidence luxembourgeoise priorisera l’implémentation d’une gouvernance basée sur un dialogue vertueux entre la Commission européenne et les États membres en mettant en avant la dimension régionale, tout en approfondissant la dimension UE, a souligné Étienne Schneider lors de la présentation du programme de travail de la Présidence luxembourgeoise du Conseil de l’UE au deuxième semestre 2015.

La Présidence luxembourgeoise mettra également en avant la dimension innovation, recherche et nouvelles technologies et notamment la question-clé du financement d’une transition énergétique durable dans le contexte de la mise en œuvre du plan Juncker. Ceci permettra d’avoir une vision claire et globale de tous les instruments financiers communautaires prévus pour la mise en œuvre des politiques énergétiques. Dans le cadre de la transition énergétique, les secteurs de l’énergie renouvelable ainsi que de l’efficacité énergétique seront des catalyseurs importants mais aussi des créateurs d’emploi et de croissance.

Sur le plan international, nous ferons le point sur le Corridor Sud, sur les relations avec l’Ukraine et nous nous intéresserons à nos relations avec l’Amérique du Nord. D’ailleurs, nous nous attarderons sur le partenariat énergétique euro-méditerranéen, a déclaré Étienne Schneider lors de la présentation des priorités.
 

Signature de deux déclarations politiques - Forum pentalatéral de l’énergie

À noter qu’en marge du Conseil, Étienne Schneider a participé à la signature de deux déclarations politiques dans le cadre du Forum pentalatérale de l’énergie, à savoir la Déclaration conjointe pour la coopération régionale qui a été signée par 12 pays de l’Europe centrale et la Seconde déclaration politique du Forum pentalatéral visant à définir l’implémentation des prochaines étapes régionales vers un marché européen de l’énergie (un communiqué séparé a été diffusé à ce sujet).

Photo : Étienne Schneider et Sigmar Gabriel, Vice-chancelier d’Allemagne, ministre fédéral de l’Environnement, de la Protection de la Nature et de la Sécurité atomique © MECO

Communiqué par le ministère de l’Économie et la Représentation permanente du Luxembourg auprès de l’UE

Publié le
mercredi 10 juin 2015


Politique & Gouvernance
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires