Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Prêter sa jambe : ils l’ont fait, pourquoi pas vous ?
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

"Prêter sa jambe" : ils l’ont fait, pourquoi pas vous ?

Qualité de vie

Publié le
vendredi 4 avril 2014 à 10:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

A l’occasion de la Journée Internationale de lutte contre les mines antipersonnel, de nombreux luxembourgeois, citoyens, écoliers ou personnalités politiques se sont mobilisés en « prêtant leur jambe ». Qu’attendez-vous pour suivre le mouvement ?

Prêter sa jambe, c’est aussi un formidable encouragement pour toutes les victimes

« Ban Ki Moon l’a fait, pourquoi pas vous ? » C’est à cet appel qu’ont déjà répondu de nombreux citoyens. Parmi eux, plusieurs responsables politiques, mais aussi des écoliers, des enseignants et de nombreux autres citoyens. Le temps d’une campagne menée essentiellement par le partage de photos de mobilisation au travers de la page Facebook de l’association, l’action Lend Your Leg vise à sensibiliser les citoyens à la menace que font peser les mines antipersonnel et les autres engins non explosés sur des populations civiles innocentes.

Pourquoi « prêter sa jambe ? »

Aujourd’hui, 85 pays et territoires restent toujours pollués par ces armes, et ce sont les pays les plus pauvres qui sont les plus touchés. Outre les terribles souffrances qu’elles infligent aux victimes, les mines antipersonnel et les munitions non explosées constituent un obstacle majeur au développement socio-économique de ces pays, dans la mesure où elles empêchent la culture des terres et limitent la circulation des personnes et des biens longtemps après la fin des conflits.

Prêter sa jambe, c’est un geste symbolique qui, lorsqu’il est posé par des milliers de personnes, démultiplie la prise de conscience des citoyens sur le problème humanitaire posé par les mines antipersonnel, les bombes à sous-munitions ou tous autres restes explosifs de guerre. Une réalité encore malheureusement trop souvent méconnue ou parfois volontairement ignorée. Prêter sa jambe, c’est aussi un formidable encouragement pour toutes les victimes de ces armes et un effort à poursuivre pour leur venir en aide. C’est aussi un cri pour mettre fin au fléau des mines antipersonnel, des bombes à sous-munitions, et de l’utilisation d’armes explosives conventionnelles en zones peuplées.

Ces Luxembourgeois ont prêté leurs jambes

De nombreux citoyens luxembourgeois ont pris part à la campagne 2014 Lend your leg. Ecoliers ou personnalités publiques, nous sommes tous concernés et nous pouvons tous apporter notre contribution. Pour participer à la campagne Lend your Leg jusqu’au 4 avril et marquer son engagement pour les victimes, chacune et chacun peut envoyer sa photo de mobilisation à communication@handicap-international.lu.

/  /

Eleves lycee technique du centre luxembourg Eleves lycee Vauban Luxembourg

 

/  /  / 

François Bausch Franz Fayot Laurent Mosar

/  /  /

Lydia Mutsch Mars Di Bartolomeo Roy Reding

Infogreen l’a fait, pourquoi pas vous ?          /

 

Toutes les photos de mobilisation sont visibles sur : www.facebook.com/hiluxembourg (album photo Lend Your Leg)

Avec Handicap International Luxembourg / Photos LTC, Cyrielle Chibaeff, Adeline Massolin-Toussaint et d.franck pour Handicap International

Publié le
vendredi 4 avril 2014


Qualité de vie
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Qualité de vie


Nos partenaires Qualité de vie

Nos partenaires