Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Première liste européenne d’espèces exotiques envahissantes
facebook twitter linkedin scoopit

Première liste européenne d’espèces exotiques envahissantes

Green Planet

Publié le
mardi 19 juillet 2016 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

La Commission européenne a adopté officiellement le 13 juillet 2016 une première liste de 37 espèces exotiques envahissantes préoccupantes pour l’Union européenne. Cette liste vient d’être publiée ce 14 juillet 2016 dans le Journal officiel. Cette publication entraîne l’entrée en vigueur dans vingt jours d’une série de nouvelles interdictions et obligations dans l’ensemble de l’Union européenne en vertu du Règlement (UE) n°1143/2014.

Le Règlement (UE) n°1143/2014 fixe des règles visant à prévenir, à réduire au minimum et à atténuer les effets néfastes sur la biodiversité de l’introduction et de la propagation au sein de l’Union d’espèces exotiques envahissantes. La problématique des invasions biologiques est ainsi pour une première fois adressée au niveau européen avec un outil qui vise à apporter une réponse globale et coordonnée.

Parmi les 37 espèces sur la liste, cinq sont actuellement présentes sur le territoire luxembourgeois, à savoir l’écrevisse de Californie (Pacifastacus leniusculus), l’écrevisse d’Amérique (Orconectes limosus), le raton laveur (Procyon lotor), la Tortue de Floride (Trachemys scripta) ainsi que le Myriophylle du Brésil (Myriophyllum aquaticum).

 

Dorénavant, les espèces inscrites sur cette liste ne pourront plus être conservées, transportées, reproduites ou libérées dans l’environnement de façon intentionnelle. Les États membres devront prendre les mesures nécessaires pour prévenir leur propagation et gérer les espèces largement répandues. Ils devront également disposer d’un système de surveillance permettant la détection précoce de l’apparition de nouvelles espèces exotiques envahissantes sur leur territoire afin de les éradiquer rapidement. Par ailleurs, la réglementation européenne prévoit des mesures transitoires pour les propriétaires de ces espèces ainsi que les vendeurs. Ainsi, les propriétaires pourront garder les animaux jusqu’à la fin de vie de ceux-ci tout en garantissant qu’ils ne puissent en aucun cas s’échapper et les vendeurs auront deux ans pour vider leurs stocks.

Il est prévu d’adapter régulièrement la liste d’espèces exotiques envahissantes préoccupantes pour l’Union européenne et il est très probable que des espèces pour lesquelles le Luxembourg déploie d’importants efforts de lutte depuis plusieurs années, comme par exemple la berce du Caucase, se trouveront sur les listes mises à jour.

Pour plus d’informations :

Source : http://www.environnement.public.lu/

Publié le
mardi 19 juillet 2016


Green Planet
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Green Planet


Nos partenaires Green Planet

Nos partenaires