Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Plaidoyer pour des villes intelligentes et durables
facebook twitter linkedin scoopit

Plaidoyer pour des villes intelligentes et durables

Technologie & IT

Publié le
mercredi 15 juin 2016 à 14:33

facebook twitter/ linkedin scoopit

Les Nations unies appellent de leurs vœux des politiques publiques qui encouragent l’innovation dans le secteur des TIC en ville

La révolution numérique peut nous aider à créer des systèmes intelligents de transport et d’alimentation en énergie, à mieux utiliser les ressources et à édifier des sociétés plus transparentes et plus ouvertes.

L’UIT et la Commission économique des Nations unies pour l’Europe ont lancé l’initiative mondiale Tous unis pour des villes intelligentes et durables (U4SSC) , en faveur de politiques publiques qui visent à faire jouer aux technologies de l’information et de la communication (TIC) un rôle de catalyseurs – agents de la transition vers des villes intelligentes et durables. Cette initiative est conforme au 11ème des Objectifs de développement durable fixés par les Nations unies, à savoir "Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables".

L’initiative mondiale U4SSC, qui est ouverte à la participation de toutes les institutions des Nations unies, des municipalités, du secteur privé, des établissements universitaires et d’autres parties prenantes intéressées, sera centrée sur l’intégration des TIC dans l’urbanisme et se fondera sur les normes et les indicateurs fondamentaux de performance (IFP) internationaux existants.

Des institutions des Nations unies, dont l’ONUDI, la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes, la FAO, la CCNUCC, l’OMM, ONU Femmes, le PNUE, l’Initiative financière du PNUE, l’OMS, l’OMC, la CNULCD, l’UNU-IAS, le Département UNDESA et la Commission économique des Nations unies pour l’Europe ont exprimé leur intention de siéger au Conseil consultatif de l’initiative mondiale U4SSC.

" Les TIC sont désormais un élément-clé de l’innovation dans toutes les branches de l’activité socio‑économique, ou presque ; il est donc indispensable de collaborer pour optimiser leur contribution au développement durable ", a dit le Secrétaire général de l’UIT Houlin Zhao.

" L’initiative mondiale U4SSC rassemblera des parties prenantes des secteurs public et privé afin d’assurer que les TIC soient mises en œuvre de manière systématique et intégrée dans des villes intelligentes et durables ", a pour sa part déclaré le Vice-Secrétaire général de l’UIT Malcolm Johnson.

" Nous vivons dans un monde connecté et nous voyons apparaître de nouveaux marchés et de nouveaux produits très prometteurs – résultats de la fusion entre les produits et services matériels et les technologies numériques ", a déclaré le Secrétaire exécutif de la Commission économique des Nations unies pour l’Europe Christian Friis Bach. " La révolution numérique peut nous aider à créer des systèmes intelligents de transport et d’alimentation en énergie, à mieux utiliser les ressources et à édifier des sociétés plus transparentes et plus ouvertes. Elle peut nous aider à parvenir au développement durable. Dans cette optique, nous avons toutefois besoin de confiance et de stabilité, ainsi que de normes communes et technologiquement neutres compatibles d’un pays à l’autre et interopérables ".

L’initiative mondiale U4SSC a été annoncée dans le cadre du Forum UIT-Commission économique pour l’Europe sur le thème "Pour des villes plus intelligentes et durables : Comment atteindre les objectifs de développement durable" tenu à Rome (Italie), les 18 et 19 mai.

A l’ouverture de ce Forum, le Vice-Secrétaire général de l’UIT Malcolm Johnson a souligné que " Les villes intelligentes et durables ont tout à gagner d’une meilleure efficacité énergétique, d’un environnement moins pollué et d’une plus grande inclusion sociale ; de plus, elles offrent aux entreprises un meilleur retour sur investissement et aux habitants une meilleure qualité de vie ".

L’UIT et la Commission économique pour l’Europe ont présenté une série d’indicateurs fondamentaux de performance (IFP) élaborés par leurs soins pour mesurer l’"intelligence" et la "durabilité" des villes, conformément aux Objectifs de développement durable. Dubaï, Singapour, Manizales, Montevideo, Buenos Aires, Valence et Rimini, parmi d’autres villes, ont d’ores et déjà accepté d’appliquer à l’essai ces IFP.

Le Forum s’est achevé sur la Déclaration de Rome – manifeste en dix points pour la transition vers des villes intelligentes et durables. Cette déclaration encourage à utiliser les IFP et les normes techniques convenus sur le plan international au service des objectifs de développement durable dans le contexte urbain, et met en valeur l’intérêt de modèles inclusifs de cybergouvernance et de transmission du savoir entre pairs pour les édiles".

Communiqué par l’ITU - www.itu.int

Publié le
mercredi 15 juin 2016


Technologie & IT
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Technologie & IT


Nos partenaires Technologie & IT

Nos partenaires