Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Permis à points : Vote d’un nouveau barème des infractions à la Chambre des Députés
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Permis à points : Vote d’un nouveau barème des infractions à la Chambre des Députés

Mobilité

Publié le
lundi 4 mai 2015 à 06:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

En date du 30 avril 2015, la Chambre des Députés a voté un nouveau barème des infractions du permis à points, par 56 voix sur 59.

Le barème est par ailleurs complété par cinq nouvelles infractions

En effet, l’analyse du bilan des accidents routiers de ces dernières années révèle que la vitesse et l’alcool au volant demeurent de loin les principales causes présumées des accidents. En effet, en 2014, 48% des accidents mortels et 35% des accidents avec blessés graves sont dus à une vitesse inappropriée. L’alcool est présumé être à l’origine de 19% des accidents mortels et de 22% des accidents avec blessés graves.

Le non-respect de la vitesse est devenu un phénomène de masse. Du total de 50.446 points qui ont été déduits pendant l’année 2014, les retraits de points suite à un dépassement de la limitation de la vitesse représentent 28.059 points, soit (55,62%). L’alcool au volant et la vitesse excessive ont été à l’origine de (70,29%) des retraits de points opérés en 2014, ce qui se matérialise par 35.461 points.

L’objectif poursuivi par le gouvernement est l’amélioration de la sécurité routière par la mise en œuvre d’un plan d’action comportant diverses mesures tant préventives que répressives pour lutter efficacement contre l’insécurité routière. À relever que les mesures préconisées bénéficient de l’appui des acteurs nationaux en matière de sécurité routière qui ont été associés à la phase d’élaboration du plan d’action. Au total, il prévoit 29 mesures visant les usagers de la route, les infrastructures routières et les véhicules, parmi lesquelles figure une révision du barème des infractions routières donnant lieu à un retrait de points dans le cadre du système du permis à points. À cet égard, l’accent est mis sur les infractions qui sont réputées être à l’origine des accidents graves de la route, en l’occurrence, la vitesse excessive, la conduite sous l’emprise d’alcool, de drogues ainsi que le non-port de la ceinture de sécurité ou du casque de protection.

Le barème est par ailleurs complété par cinq nouvelles infractions, à savoir :

> l’excès de vitesse donnant lieu au retrait immédiat du permis de conduire par la Police grand-ducale,

> l’inobservation du signal routier Accès interdit,

> l’inobservation d’une distance de sécurité par rapport au véhicule qui précède,

> le téléphone au volant et le tablet au volant.

Communiqué par le ministère du Développement durable et des Infrastructures

Publié le
lundi 4 mai 2015


Mobilité
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Mobilité


Nos partenaires Mobilité

Nos partenaires