Le Quotidien des enjeux du développement durable !

jeudi 21 septembre 2017

Nouvelles révélations en relation avec les émissions NOx
facebook twitter linkedin scoopit

Nouvelles révélations en relation avec les émissions NOx
Santé-Environnement

Publié le mercredi 7 juin 2017 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

En marge du Sommet 2017 du Forum international des Transports qui s’est tenu du 31 mai au 2 juin à Leipzig, le ministre du Développement durable et des Infrastructures, François Bausch, a appris qu’à la suite des essais effectués par le Kraftfahrtbundesamt (KBA), il s’avère que d’autres modèles du constructeur Audi seraient équipés d’un « defeat device », et ce en vue de réduire les émissions NOx lors des tests d’homologation. Selon le KBA, il s’agit des modèles Audi A7 et A8 (EURO5), équipés d’un moteur V6 TDI et de la boîte de vitesse AL551 ainsi que du modèle Audi A8 (EURO5), équipé d’un moteur V8 TDI et de la boîte de vitesse AL951, construits entre 2009 et 2013.

Les émissions des modèles en question ont été homologuées par la Société nationale de certification et d’homologation (SNCH), l’homologation complète ayant été délivrée par le KBA. En date de ce jour, la SNCH a été informée par le KBA, tout en invitant la SNCH à autoriser la mise en œuvre des adaptations dans le cadre d’une action de rappel des véhicules impactés. Il va de soi que le ministère du Développement durable et des Infrastructures appuiera toute action de rappel de la part du concessionnaire.

À relever dans ce contexte qu’en date du 6 février 2017, le Luxembourg a porté plainte contre inconnu dans le cadre du scandale des émissions de diesel, alors que le Luxembourg est victime d’agissements frauduleux qui l’ont amené à établir des certificats d’homologation qu’il n’aurait pas émis, si les tests n’avaient pas été faussés par la présence d’un « defeat device ». Le ministère du Développement durable et des Infrastructures soutient toute initiative d’éclaircissement dans cette affaire et transmettra toutes les informations supplémentaires qui viendraient à sa connaissance aux autorités judiciaires, afin de permettre à celles-ci de mener à bien leur enquête.

Communiqué par le ministère du Développement durable et des Infrastructures

Publié le mercredi 7 juin 2017


Santé-Environnement
Communiqué
distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Santé-Environnement


Nos partenaires Santé-Environnement

Nos partenaires