Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !

mardi 17 octobre 2017

Nouvelle direction à la Fondation Follereau
facebook twitter linkedin scoopit

Nouvelle direction à la Fondation Follereau
Droits humains & solidarité

Publié le mardi 9 août 2016 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

Luxembourg le 1er août 2016 – La Fondation Follereau profite de son cinquantenaire pour faire peau neuve : nouveau logo, stratégie adaptée au système de coopération au développement appliqué dans les projets sur le terrain, et nouvelle direction à la tête de la Fondation depuis le 1er juin 2016.

Depuis le 1er juin, deux femmes ont repris la direction de la Fondation : Violaine Alves a pris fonction en tant que chargée de direction coopération au développement et finances et Conny Reichling en tant que chargée de direction communication et gestion des dons. Jeunes, entrepreneuses et engagées dans la coopération au développement, elles ont accepté le défi de co-diriger la FFL au quotidien épaulées par une équipe exécutive dynamique et un Conseil d’administration fort de 50 ans d’expérience (de connaissances) de la FFL et de ses domaines d’intervention.

« 2016 est une année très innovante pour la FFL, nous saisissons l’occasion du 50e anniversaire de la Fondation pour faire peau neuve à différents niveaux : nouveau logo, nouvel Accord-cadre de coopération et nouvelle opportunité pour nous à la tête de la Fondation. Nous sommes fières d’être actrices directes de ces changements positifs », disent Violaine Alves et Conny Reichling.

 

« Les 50 ans de la FFL sont l’occasion de dynamiser l’image de la Fondation Follereau tout en restant respectueux de l’histoire et de l’idée à la base de la Fondation et de son patron éponyme, Raoul Follereau. La FFL occupe entre-temps 11 permanents qui au quotidien ont fort à faire aussi bien avec les activités de sensibilisation au Luxembourg que dans la gestion des projets dans nos pays d’intervention africains, » explique Conny Reichling. La professionnalisation de la Fondation permet d’assurer de manière efficace le suivi des projets au quotidien et la gestion des dons versés par les généreux sympathisants. Violaine Alves ajoute : « Nous relevons le défi également sur le terrain avec nos partenaires locaux, non seulement avec un nouvel Accord-cadre de cinq ans qui apporte un grand soutien financier à nos projets sur le continent africain, mais aussi à travers le travail au quotidien et l’échange avec nos partenaires ».

La Fondation Follereau œuvre depuis un demi-siècle pour le bien-être des populations les plus démunies dans ses pays d’intervention, pour ceux et celles qui sont exclus de la société. La lutte contre les maladies tropicales négligées, telles que la lèpre, cède cependant de plus en plus la priorité à l’accès aux soins garanti et le suivi médical des populations marginalisées, surtout des femmes et des enfants. Cette diversification de projets permet de mieux répondre aux besoins et aux demandes des bénéficiaires sur le terrain. « Nous n’imposons pas de projets sur le terrain. Les activités proposées proviennent des partenaires locaux et ont un lien direct avec les besoins des populations locales et les programmes nationaux des pays d’intervention. Ainsi nous pouvons garantir que l’appui arrive où il y a nécessité et en même temps assurer la pérennité des projets lancés », explique Violaine Alves.

La complémentarité des fonctions des deux chargées de direction apporte un nouvel angle à la Fondation la fortifiant pour les années à venir avec persévérance et professionnalisme dans ses activités sur le terrain et au Luxembourg.

Sur la photo : Conny Reichling à gauche, Violaine Alves à droite

Pour plus d’informations : www.ffl.lu - +352 446606-1 - info@ffl.lu

Publié le mardi 9 août 2016


Article de notre partenaire
Droits humains & solidarité
Communiqué
distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Droits humains & solidarité


Nos partenaires Droits humains & solidarité

Nos partenaires