Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Notre protection des enfants en Inde
facebook twitter linkedin scoopit

Notre protection des enfants en Inde

Droits humains & solidarité

Publié le
jeudi 22 juin 2017 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

La traite des êtres humains est une des activités criminelles les plus lucratives. Dans le monde, sept victimes sur dix sont des femmes ou des filles, en majorité vendues à des fins sexuelles. Ce constat est valable également pour l’Inde, pays-continent, où la prostitution est légale et la traite à des fins sexuelles essentiellement nationale.

Schématiquement, le boum économique que connaît l’Inde depuis de nombreuses années ne profite pas à tout le pays et l’essor urbain pousse de nombreux ruraux à émigrer. Proliférant sur ce terrain où de nombreuses inégalités subsistent, des trafiquants ciblent des femmes et des jeunes filles en leur proposant un emploi qui s’avérera un enfer. Ces dernières se retrouvent souvent loin de chez elles, démunies et violentées. Les victimes se retrouvent au bord des routes, dans des bordels, des hôtels, des bars, des résidences privées ou des salons de massage, et le phénomène tend à s’accroître à mesure que la demande augmente.

Parmi ces victimes on dénombre de nombreux enfants et une étude gouvernementale réalisée il y a 10 ans montrait que la majorité des plus de 2,5 millions de victimes d’exploitation sexuelle en Inde avait moins de 18 ans ou était tout juste majeure. Ce constat effrayant a mené le gouvernement indien à légiférer pour protéger les enfants de ce fléau. Depuis 2012 et l’adoption de cette loi (le POCSO Act), les autorités ont plus de moyens pour protéger les enfants contre l’exploitation sexuelle. Mais nos partenaires sur le terrain signalent que l’exploitation sexuelle des enfants n’est pas encore éradiquée.

C’est pour se battre à leur côté que nous avons lancé en 2015 le projet Mukti (« Liberté »), un projet de prévention, protection et réhabilitation d’enfants victimes d’exploitation sexuelle (http://www.ecpat.lu/nos-actions/inde-mukti). Le projet regroupe des partenaires travaillant dans des régions à la source de la traite des enfants à des fins sexuelles, en Assam, au Bengale Occidental et à Manipur, et dans une région de destination de cette traite, Goa.

À Goa, paradis touristique indien, l’exploitation sexuelle y est omniprésente et notre partenaire ARZ a besoin de tout notre soutien dans sa lutte si importante. En 2016, l’équipe de ARZ a secouru avec succès, pris en charge et fourni un appui psycho-social et juridique à plus de 100 victimes d’exploitation sexuelle à Goa. Par ailleurs, 36 enfants victimes de traite ont été rescolarisés et environ 4.000 enfants à risque ont été formés pour prévenir et se protéger de l’exploitation sexuelle.

Nous sommes sûrs que ce projet aura un impact important, tant pour les enfants en Inde que pour la population luxembourgeoise qui nous soutient et qui prend conscience que ses destinations de rêves ne le sont pas pour tous.

Communiqué par ECPAT Luxembourg

Publié le
jeudi 22 juin 2017


Article de notre partenaire

ECPAT Luxembourg
Droits humains & solidarité
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Droits humains & solidarité


Nos partenaires Droits humains & solidarité

Nos partenaires