Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Noël solidaire
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Noël solidaire

Qualité de vie

Publié le
mardi 3 décembre 2013 à 08:15

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Tous les ans, les ONG et autres associations humanitaires et solidaires comptent sur Noël pour que la fibre compassionnelle des citoyens vibre et 2013 n’échappe pas à la règle. Bien au contraire, après le passage d’un typhon et la hausse du nombre de bénéficiaires de colis de la Banque alimentaire ou des clients des épiceries solidaires, les ONG ont plus que jamais besoin d’un miracle de Noël !

Allant de la simple couverture au véhicule tout-terrain, en passant par la moustiquaire ou les sachets d’aliments thérapeutiques, les cadeaux solidaires peuvent répondre à un besoin momentané, mais également changer durablement la vie d’une personne dans le besoin

Bien entendu, il y a les désormais traditionnelles bougies et cartes de vœux. Doyennes de l’appel à la compassion, les pochettes de cartes de vœux sont passées maîtresses dans l’art de trôner sur les tables à l’entrée ou à la sortie des magasins. Les bougies, elles, sont parfois aussi vendues au porte à porte. Depuis quelques années cependant, l’offre de ventes d’objets pour la bonne cause s’est étoffée.

Si SOS Villages d’Enfants Monde ne déroge pas à sa coutume de la vente de cartes de vœux ( www.sosve.lu ), l’ONG en profite également pour lancer un appel aux dons tout en organisant des actions plus concrètes telles que l’action Kanner fir Kanner, organisé en partenariat avec RTL et qui invite petits et grands à venir décorer le sapin du marché de Noël à Luxembourg-Ville, l’achat d’une décoration (en vente au City-Shopping-lien city shopping point info au Cercle de la Ville).

Ventes et animations

Amnesty International, qui reste fidèle à son annuelle vente de bougies (2,5, 5 et 7€ sur la trentaine de stands éphémères au Grand-Duché ), a néanmoins pris l’habitude de ponctuer sa campagne d’animations. Le 9 décembre prochain, l’ONG vous donne ainsi rendez-vous pour une soirée d’écritures de lettres suivie, le lendemain 10 décembre, d’une retraite aux flambeaux. L’action “Liicht vum Fridden“ (“Lumière pour la paix“) viendra clore cette édition 2013 de mobilisation de fin d’année à Grevenmacher. Cette campagne, placée sous le thème “Jiddferee ka séch fir d’Mënscherechter asetzen“ (“Tout le monde peut défendre les droits humains“) sera également l’occasion pour Amnesty International Luxembourg de collecter des signatures pour des personnes privées de leurs droits.

De leur côté, Médecins Sans Frontières profitent de cette fin d’année pour organiser leurs MSF Days, une campagne de mobilisation nationale à laquelle des ambassadeurs tels que la joueuse de tennis Mandy Minella, l’acteur Fernand Fox ou la comédienne Myriam Muller apportent leur soutient. Ici, point de décorations ni de cartes de vœux, on reste dans le milieu médical et l’on propose aux luxembourgeois, frontaliers et autres visiteurs de débourser au minimum 2€ pour une boîte de pansements dans chaque pharmacies au Luxembourg, magasins de la Ville de Luxembourg ou d’Esch/Alzette, K Kiosk, restaurants d’entreprises Eurest, qui le propose. La campagne “Soutenez-ici, nous soignons là-bas“, mise en place en priorité pour venir en aide aux sinistrés des Philippines, de Syrie et de République Centrafricaine, est également accompagnée d’un programme d’animations soutenu, entre spectacles de danse, conférences, débats et, pour terminer, le 15 décembre prochain, une soirée de clôture à l’ancienne brasserie Mousel, avec un spectacle de l’illusionniste David Goldrake et d’un set-up DJs.

Du cadeau utile au cadeau solidaire

Des décorations de Noël, des calendriers de l’avent, et des kit de papiers cadeaux solidaires, l’Unicef en propose aussi sur son site www.unicef.lu , à côté de toute la panoplie de polaires, stylos, et jouets que l’organisation propose déjà en temps normal.

Cependant, à l’instar de Caritas, l’ONG créée par l’ONU offre également une alternative bien plus concrète en offrant des cadeaux solidaires.

Allant de la simple couverture (14€) au véhicule tout-terrain (31.140€), en passant par la moustiquaire (3,25€), les sachets d’aliments thérapeutiques ou les comprimés de purification d’eau (53€ et 52€), et même… une poule (24€), ces achats ne nous profiteront pas à nous mais directement à ceux qui en ont le plus besoin. Comme l’explique Caritas, « offrir un carton alimentaire, ou une poule est un geste qui peut répondre à un besoin momentané, mais également changer durablement la vie d’une personne dans le besoin ».

Qu’ils nous soient utiles à nous et profitables aux plus démunis ou qu’ils soient entièrement utiles aux plus pauvres, qu’il s’agisse d’une simple et traditionnelle bougie, d’une bourse d’étude qui pourrait payer les frais de scolarité d’un enfant du Kosovo pendant un mois, ou d’une simple signature sur une pétition, les ventes et autres actions de fin d’années des ONG et associations sont surtout là pour nous rappeler que, malheureusement, Noël ne sera pas une jolie fête pour tous. Et que, si elles sont devenues traditionnelles et habituelles, il s’agit cependant de traditions que nous espérons bien voir disparaître…un jour.

Visuel : campagne Kanner fir Kanner du 6 décembre prochain par SOS Villages d’Enfants Monde

Publié le
mardi 3 décembre 2013


Qualité de vie
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Qualité de vie


Nos partenaires Qualité de vie

Nos partenaires