Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !

mercredi 18 octobre 2017

Médecins du Monde et BioneXt Lab s'unissent pour soigner les plus démunis
facebook twitter linkedin scoopit

Médecins du Monde et BioneXt Lab s’unissent pour soigner les plus démunis
Droits humains & solidarité

Publié le mardi 10 octobre 2017 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

Leudelange, 2 octobre 2017 - Médecins du Monde (MdM), représenté par son président Dr Jean Bottu et BioneXt Lab, représenté par son directeur Dr Jean-Luc Dourson, ont signé une convention de partenariat visant à permettre aux populations les plus vulnérables de bénéficier d’un suivi médical de qualité.

Cette signature officialise un partenariat qui, sur le terrain, dure déjà depuis le printemps. « Nous sommes très heureux de pouvoir apporter notre soutien à Médecins du Monde », confie Dr Jean-Luc Dourson, « même si nous souhaiterions qu’il y ait le moins possible de personnes nécessitant d’en profiter ».

La collaboration entre MdM et BioneXt Lab vise à offrir un suivi médical pluridisciplinaire portant sur le long terme à des personnes vulnérables et n’ayant pas, le plus souvent, accès au système national de protection sociale. L’un des objectifs du partenariat est également de renouer un dialogue et des liens de confiance entre le public précaire et les professionnels de santé.

MdM adresse ses patients au laboratoire BioneXt Lab, qui s’engage à offrir bénévolement, dans ses centres de prélèvements, y compris Forges du Sud et CHEM (Centre hospitalier Émile-Mayrisch), les services de prélèvements et d’analyses biologiques aux patients envoyés par MdM. BioneXt Lab communique directement les résultats des analyses aux différents centres de soins de MdM, où les médecins prescripteurs, tous bénévoles, sont des médecins ayant l’autorisation d’exercer au Luxembourg et sont inscrits au Collège médical.

« De tels partenariats sont essentiels pour nous permettre d’offrir à tous un suivi médical de qualité », explique Dr Jean Bottu, qui conclut en rappelant que Médecins du Monde n’a pas pour vocation de proposer une solution alternative au système en place, mais de « participer en tant qu’acteur aux changements nécessaires pour rendre le système plus inclusif et plus équitable ».

Communiqué par Médecins du Monde

Publié le mardi 10 octobre 2017


Droits humains & solidarité
Communiqué
distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Droits humains & solidarité


Nos partenaires Droits humains & solidarité

Nos partenaires