Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Make bananas fair
facebook twitter linkedin scoopit

Make bananas fair

Droits humains & solidarité

Publié le
mardi 3 octobre 2017 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

El Niño, Irma : Les producteurs d’Amérique latine et notamment les producteurs de bananes du Pérou et de Républicaine dominicaine ont été confrontés ces derniers mois à de terribles situations météorologiques qui ont détruit une grande partie des plantations.

La campagne « Make Bananas Fair », organisée du 24/09 au 8/10/2017 par l’ONG Fairtrade Lëtzebuerg et ses partenaires sera l’occasion de sensibiliser les consommateurs sur la situation actuelle des producteurs de bananes et l’apport des coopératives Fairtrade lors de catastrophes naturelles.

Des centaines de producteurs de bananes affectés

En mars 2017, El Niño dévastait le nord du Pérou et plus principalement la région de Piura où se trouve une grande partie des plantations de bananes Bio Fairtrade. Les producteurs de la coopérative APPBOSA ont été fortement touchés. Pendant de longues semaines, les champs sont restés inondés ce qui a développé l’apparition de parasites. Beaucoup de bananiers n’ont pas survécu à cette situation, ce qui a représenté un grand manque à gagner pour les petits producteurs. En plus des bananiers à protéger, des digues à reconstruire, des stations de lavage à restaurer, les familles de producteurs ont dû également réaménager leur logement et replanter les fruits et légumes dans leur jardins.

Station de lavage APPBOSA - Pérou mars 2017 - crédit photo : APPBOSA
Station de lavage APPBOSA - Pérou mars 2017 - crédit photo : APPBOSA

En septembre 2017, l’ouragan Irma s’est déchaîné au-dessus de plusieurs pays dont notamment Cuba et la République dominicaine. À côté des producteurs de sucre et de cacao qui ont été fortement touchés, 30 % de la production de bananes Fairtrade provenant de la République dominicaine a été entièrement détruite. Ce qui représente 4.000 hectares de champs de bananes. En tout, ce sont 30 organisations de petits producteurs et 20 plantations affectées par cette catastrophe.

Marike de Peña, présidente du réseau de producteurs CLAC (Coordinadora Latinoamericana y del Caribe de Pequeños Productores y Trabajadores de Comercio Justo) affirme que les dommages causés par Irma, additionnés aux fortes pluies en novembre 2016 et mars 2017 auront des conséquences néfastes sur les revenus des producteurs et sur les conditions de vie de leur famille dans les prochains mois.

Le rôle des coopératives Fairtrade

Les coopératives Fairtrade jouent un rôle essentiel lors de telles catastrophes. Elles apportent un soutien direct aux producteurs et mettent en place des actions afin de faire face rapidement aux difficultés que les familles rencontrent.

Chez APPBOSA, la coopérative a également monté un dossier auprès de l’État afin que celui-ci s’engage à faire les investissements nécessaires pour assurer la protection de la population et de la production bananière lors de nouvelles catastrophes météorologiques éventuelles.

Le réseau de producteurs CLAC va renforcer ses activités de formation auprès des petits producteurs afin de trouver ensemble des solutions aux défis du changement climatique qui affectent les plus faibles.

Campagne nationale « Make Bananas Fair »


La campagne « Make Bananas Fair », organisée par l’ONG Fairtrade Lëtzebuerg et de multiples partenaires dont notamment des distributeurs, des supermarchés mais aussi des restaurants d’entreprises, sera l’occasion de sensibiliser les consommateurs sur la situation actuelle des petits producteurs de bananes.

Introduite sur le marché luxembourgeois en 1999, la banane Fairtrade est devenue le produit Fairtrade préféré au Luxembourg : une banane sur trois consommée au Luxembourg provient désormais du commerce équitable ! L’objectif est donc pour 2020 de continuer cette ascension fulgurante et d’atteindre une part de marché de 50 %.

Aussi bien les consommateurs que les distributeurs, acheteurs publics ou privés sont invités à se joindre au mouvement en adoptant le simple geste quotidien de choisir de manière durable des bananes issues du commerce équitable afin de garantir aux producteurs le respect qu’ils méritent pour leur dur travail et un avenir sûr pour eux et leurs familles.

Communiqué par Fairtrade Lëtzebuerg - www.fairtrade.lu

Publié le
mardi 3 octobre 2017


Droits humains & solidarité
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Droits humains & solidarité


Nos partenaires Droits humains & solidarité

Nos partenaires