Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Les résistances des bactéries aux antibiotiques continuent d’augmenter en Europe et au Luxembourg !
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Les résistances des bactéries aux antibiotiques continuent d’augmenter en Europe et au Luxembourg !

Qualité de vie

Publié le
jeudi 27 novembre 2014 à 08:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le problème de la résistance de différentes bactéries aux antibiotiques devient de plus en plus préoccupant. Au Luxembourg également, nous constatons une augmentation significative des résistances au cours des 3 dernières années.

Le Centre européen pour la prévention et le contrôle des maladies (ECDC) considère que ce phénomène représente une menace très sérieuse pour la santé publique

Le Centre européen pour la prévention et le contrôle des maladies (ECDC) considère que ce phénomène représente une menace très sérieuse pour la santé publique.

Les résistances sont dues en grande partie à un usage inadéquat d’antibiotiques qui sont prescrits et consommés trop fréquemment. De plus en plus souvent, les seules alternatives de traitement restent des antibiotiques de dernière ligne développés depuis plusieurs décennies, et moins bien supportés. Le développement de nouveaux antibiotiques fait toujours cruellement défaut.

Aussi, le 18 novembre a été choisi comme Journée européenne d’information sur les antibiotiques dans tous les pays de l’Union européenne. Il s’agit d’une initiative de santé publique coordonnée par l’ECDC et offrant un support commun aux campagnes nationales menées en faveur d’une utilisation prudente et appropriée des antibiotiques.

Niveau très élevé de prescriptions d’antibiotiques en ambulatoire
Le Luxembourg se situe au sixième rang européen en matière de consommation d’antibiotiques prescrits en ambulatoire. Notre consommation est 2,5 fois plus élevée que celle des Pays-Bas, le plus faible consommateur, et 1,75 fois plus élevée que celle de l’Allemagne. La majorité des prescriptions concernent les personnes âgées et les enfants de moins de 10 ans.
Les antibiotiques : jamais contre le rhume et la grippe !

On observe une augmentation importante des prescriptions d’antibiotiques en hiver. Il est bien connu que les antibiotiques ne sont efficaces que contre les maladies provoquées par des bactéries ; or, les périodes hivernales sont caractérisées par des épidémies d’affections respiratoires aiguës, comme la grippe, le rhume, la toux banale ou des angines, dont plus de 80% sont d’origine virale. Les antibiotiques n’agissent pas contre les virus.

Selon la dernière enquête Eurobaromètre (Eurobaromètre n°407, publiée en novembre 2013), 58% de la population au Grand-Duché sont toujours d’avis que les antibiotiques tuent les virus, et 64% déclarent que les antibiotiques sont efficaces contre le rhume et la grippe. Les efforts d’information et de sensibilisation doivent donc être poursuivis.

Le ministère de la Santé/ Direction de la santé fait appel au corps médical et aux citoyens pour aider à freiner l’évolution des résistances contre les antibiotiques. Le but est d’éviter la perte d’une classe médicamenteuse essentielle de notre arsenal thérapeutique que sont les antibiotiques, et de pouvoir continuer à lutter efficacement contre les infections sévères. Sans antibiotiques efficaces, les interventions chirurgicales et les soins intensifs sont menacés. Un usage prudent et raisonné d’antibiotiques de la part des patients, et une prescription limitée des antibiotiques, selon les recommandations en matière d’antibiothérapie du Conseil scientifique, de la part des prescripteurs sont donc très importants.

Continuer les efforts de sensibilisation

Comme les années précédentes, le ministère de la Santé s’associé aux efforts européens à l’occasion de cette journée d’information sur les antibiotiques, et poursuit sa campagne pluriannuelle de sensibilisation.

Le ministère de la Santé et le Conseil scientifique feront prochainement parvenir aux professionnels de la Santé un aide-mémoire élaboré par le Conseil scientifique, adressant l’antibiothérapie dans des pathologies fréquentes, ceci dans un souci de freiner le développement des résistances aux antibiotiques.

En matière de communication directe, des affiches et des brochures seront diffusées auprès des médecins, des pharmaciens, des hôpitaux, des maisons médicales et de la Caisse nationale de santé. Un bloc-notes avec des conseils pour une utilisation correcte des antibiotiques, destiné aux patients ayant reçu une prescription d’antibiotiques, sera mis à disposition des pharmacies. 
Ces matériels, ainsi qu’une feuille d’information, rappelant les conseils pour une guérison rapide sans antibiotiques lors d’une infection virale, sont accessibles et téléchargeables sur le Portail Santé. Un quiz interactif, avec des questions/réponses, permettra aux utilisateurs de tester leurs connaissances sur le sujet.

La préservation de l’efficacité des antibiotiques est l’affaire de chacun !

Communiqué par le ministère de la Santé © ECDC
 

Publié le
jeudi 27 novembre 2014


Qualité de vie
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Qualité de vie


Nos partenaires Qualité de vie

Nos partenaires