Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Les écoles fondamentales de Gilsdorf et de Bettendorf aux côtés de SOS Villages d’Enfants Monde
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Les écoles fondamentales de Gilsdorf et de Bettendorf aux côtés de SOS Villages d’Enfants Monde

Qualité de vie

Publié le
mercredi 26 mars 2014 à 07:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Fin 2013, les écoles fondamentales de Gilsdorf et de Bettendorf ont organisé un marché de Noël solidaire pour soutenir les victimes du typhon Haiyan aux Philippines. La belle somme de 5.150€ vient d’être remise à Stéphanie Wies de SOS Villages d’Enfants Monde, en faveur du programme d’aide d’urgence qui se poursuit pour permettre aux familles de se relever durablement.

Pour l’heure, environ 2 millions de petits philippins n’ont toujours pas retrouvé un toit et plus de la moitié des enfants scolarisés à Tacloban n’ont plus d’écoles ou d’enseignants

Suite à la catastrophe qui a ravagé en novembre dernier les Philippines, les enseignants et les élèves des deux écoles fondamentales de Gilsdorf et de Bettendorf ont décidé de lancer un projet commun de collecte de fonds en organisant courant décembre un marché de Noël. Pour l’occasion, les élèves avaient fabriqué des petits cadeaux et concocté des gâteaux qu’ils ont ensuite vendus. De nombreuses familles invitées étaient au rendez-vous de cette petite fête animée par les jeunes qui ont aussi chanté et dansé.

Récemment, élèves et enseignants des deux écoles ont invité Stéphanie Wies, Responsable de l’éducation au développement chez SOS Villages d’Enfants Monde, à les rejoindre dans leur établissement respectif pour s’entretenir avec elle de la réalité sur le terrain et lui remettre symboliquement le chèque de 5.150€. Après avoir chaleureusement remercié tous ceux engagés dans cette action solidaire, Stéphanie Wies a pu, photos à l’appui, montrer aux jeunes des photos de la désolation au lendemain de la catastrophe et surtout évoquer la situation aujourd’hui, les progrès réalisés et les différents volets du programme d’aide d’urgence conduit par SOS Villages d’Enfants dans la région de Tacloban, notamment en direction des plus fragiles, les enfants.

Des millions d’enfants ont été touchés par le typhon Haiyan. Pour l’heure, environ 2 millions d’entre eux n’ont toujours pas retrouvé un toit et plus de la moitié des enfants scolarisés à Tacloban n’ont plus d’écoles ou d’enseignants. Le programme SOS se poursuit sur le long terme avec une approche plurielle (réhabilitation psychosociale, prise en charge des enfants orphelins, soutien aux familles en termes de moyens de subsistance, aide à la reconstruction de logements et d’écoles…) pour permettre aux communautés de se reconstruire.

Communiqué par SOSVE

Publié le
mercredi 26 mars 2014


Qualité de vie
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Qualité de vie


Nos partenaires Qualité de vie

Nos partenaires