Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !

jeudi 19 octobre 2017

« Les actions en faveur du développement durable encore trop peu valorisées dans notre secteur »
facebook twitter linkedin scoopit

« Les actions en faveur du développement durable encore trop peu valorisées dans notre secteur »
RSE

Publié le mardi 15 novembre 2016 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

Karp-Kneip est un acteur engagé depuis de nombreuses années, aussi bien sur le plan environnemental, sociétal que managérial.

Notre démarche a d’ailleurs été reconnue puisque nous avons obtenu en 2011 une triple certification aux normes ISO 9001, ISO 14001 et OHSAS 18001. Nous avons poursuivi notre engagement en menant avec l’Institut de Formation Sectoriel du Bâtiment une stratégie RSE répondant au standard international du Global Reporting Initiative (GRI).

Nous sommes convaincus que notre démarche a un impact positif et nous est profitable. En interne surtout, elle nous assure une organisation de nos activités plus structurée mais aussi plus transparente et nous permet d’avoir un système managérial en cohérence avec notre philosophie RSE. De plus, elle permet de nous différencier ainsi par rapport aux autres entreprises de construction en nous appuyant sur une politique de qualité et de développement durable forte. Cependant, en externe, nous avons été déçus de constater que le marché et les donneurs d’ordres ne privilégient pas (encore) les acteurs, tels que nous, investis pour un développement plus durable de notre secteur. Les critères extra-financiers mis en place dans l’entreprise (comme par exemple le respect de l’environnement, les actions de sécurité au travail, etc.) ne sont pas prépondérants dans un dossier de soumission, ce qui est très dommageable. Le rapport de développement durable reste donc malheureusement un « nice to have » selon nous, car les normes et les certifications n’apportent pas de réelles plus-values sur le plan purement financier et retour sur investissements. Les clients, les maîtres d’ouvrage mais aussi l’État devraient pourtant favoriser les entreprises engagées dans cette démarche volontaire et valoriser davantage leurs actions environnementales, sociétales et managériales. »

Sur la photo : Christophe Thiry, Direction Karp-Kneip

Source : NEOMAG

Consultez en ligne NEOMAG #01 octobre 2016

© NEOMAG - Toute reproduction interdite sans autorisation préalable de l’éditeur

Publié le mardi 15 novembre 2016


Article de notre partenaire
RSE
distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires RSE


Nos partenaires RSE

Nos partenaires