Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Le point sur la promotion de l’agriculture biologique au Luxembourg
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le point sur la promotion de l’agriculture biologique au Luxembourg

Politique & Gouvernance

Publié le
vendredi 13 mars 2015 à 09:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Plan d’action national pour la promotion de l’agriculture biologique : Bilan 2014 et Perspectives 2015

Fernand Etgen a rappelé que le gouvernement a mené en 2014 une panoplie d’actions et d’études pour promouvoir le mode de production agricole biologique

Le 10 mars 2015, le ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des consommateurs, Fernand Etgen, a dressé un bilan de la mise en œuvre du plan d’action national en faveur de la promotion de l’agriculture biologique.

État des lieux de l’agriculture biologique nationale

En guise d’introduction, Fernand Etgen a présenté les statistiques de l’agriculture biologique.

Actuellement le Luxembourg dénombre 119 exploitants agricoles biologiques (dont 60 agriculteurs, 18 apiculteurs, 14 maraîchers, 12 viticulteurs, 9 fruiticulteurs, 6 autres) qui exercent leurs activités sur une superficie agricole de 4200,9 hectares. Ces chiffres ne présentent qu’une hausse minimale et témoignent donc d’une évolution toujours stagnante du secteur de l’agriculture biologique au Luxembourg. Tout comme les années précédentes, l’offre de produits biologiques luxembourgeois ne sait pas satisfaire la demande élevée. Une révision des conditions d’attribution des primes pour l’agriculture biologique ainsi que de nouveaux taux pour ces primes ont été prévus dès l’année passée dans le cadre de la réforme de la PAC et de l’adoption de la nouvelle loi agraire, afin de tâcher de remédier à cette situation et de rendre l’agriculture biologique plus attractive aux yeux des agriculteurs.

En outre, 95 transformateurs et 3 importateurs sont enregistrés auprès de l’Administration des services techniques de l’agriculture.

Rétrospective 2014

Fernand Etgen a rappelé que le gouvernement a mené en 2014 une panoplie d’actions et d’études pour promouvoir le mode de production agricole biologique.

Un certain nombre d’actions a été repris de 2013, dont le réseau de fermes de démonstration, l’organisation de réunions d’information sur la conversion vers l’agriculture biologique et la remise du Bio-Agrar-Präis.

En outre, le guide d’achat de produits biologiques a été actualisé. Un autre point fort de 2014 a été la présence du secteur de l’agriculture biologique à la Foire agricole à Ettelbruck et lors du Haff-Fest au Kass-Haff à Rollingen/Mersch. Lors de la Foire agricole, les professionnels et le grand public peuvent s’échanger sur l’agriculture biologique et ses objectifs. Ainsi, selon les organisateurs, environ 30.000 personnes ont visité l’exposition en 2014.

Raymond Aendekerk, directeur de l’Institut für Biologësch Landwirtschaft an Agrarkultur Lëtzebuerg (IBLA) a ensuite donné un aperçu des 5 projets soutenus par le plan d’action pour l’agriculture biologique. Les projets devraient être une aide pour le développement de l’agriculture biologique au Luxembourg. Ainsi, un essai de variétés pour les céréales d’hiver à Colmar-Berg et à Derenbach a été créé il y a 4 ans. Les résultats indiquent que les variétés biologiques ont un rendement plus faible, un peu plus de paille et une meilleure qualité en termes de teneur en protéines.

En outre, le réseau de 8 fermes biologiques de démonstration a été poursuivi. L’objectif est de rapprocher les consommateurs et les groupes d’élèves de l’agriculture biologique et de promouvoir les échanges professionnels entre les agriculteurs, les conseillers et autres experts. En coopération avec d’autres institutions allemandes, l’IBLA a contribué à la rédaction de diverses brochures spécialisées sur l’agriculture biologique. En 2012, le projet l’agriculture biologique dans la formation agricole, a été lancé en s’inspirant de modèles étrangers. En 2014, les modules de formation en agriculture biologique et en particulier en maraîchage ont été élaborés, le tout en étroite collaboration avec le Lycée Technique Agricole d’Ettelbruck.

Par après, Daniela Noesen, directrice de Bio-Letzebuerg a exposé leurs activités dans le cadre du plan d’action pour l’agriculture biologique 2014. En 2014, Bio-Letzebuerg a présenté le secteur de l’agriculture biologique au Haff-Fest du Kass-Haff, à l’occasion de la célébration internationale du 90e anniversaire de l’agriculture biodynamique.

En étroite collaboration avec la Chambre d’agriculture et l’action Sou schmaacht Lëtzebuerg, Bio-Lëtzebuerg a coordonné le projet Foire agricole sous la devise Ech si bio avec laquelle tous les participants du secteur biologique ont marqué leur stand. L’objectif du projet Ech si bio est la présentation de la diversité et du fonctionnement de l’agriculture biologique et la présentation de l’organisation du secteur biologique avec ses structures.

Perspectives 2015

Parmi les actions reprises de 2014, Fernand Etgen a cité la nouvelle édition 2015 duBIO-Agrar-Präis qui vise à récompenser les mérites en agriculture biologique aussi bien pour les producteurs que pour les transformateurs ou le commerce.

Certains projets, comme les essais de variétés de céréales, la préparation de fiches et le soutien du réseau des fermes de démonstration continueront en 2015. 2 essais de culture de variétés céréales biologiques seront organisés avec le Lycée Technique Agricole sur le terrain d’essai à Colmar-Berg et Hupperdange.

Communiqué par le Gouvernement luxembourgeois

Publié le
vendredi 13 mars 2015


Politique & Gouvernance
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires