Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !

vendredi 20 octobre 2017

Le Luxembourg et la BEI innovent en lançant une plateforme du financement climatique
facebook twitter linkedin scoopit

Le Luxembourg et la BEI innovent en lançant une plateforme du financement climatique 
Finance & banque

Publié le vendredi 28 octobre 2016 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

Le Luxembourg et la Banque européenne d’Investissement (BEI) ont lancé le 20 octobre 2016 une plateforme du financement climatique dont l’objectif est de favoriser l’investissement dans des projets à fort impact pour la lutte contre le changement climatique.

L’objectif de cette initiative est de contribuer à la mise en œuvre de l’accord de Paris, que le Luxembourg prend très au sérieux, comme l’a rappelé le ministre des Finances, Pierre Gramegna, lors de la cérémonie de signature du protocole d’accord fixant les termes d’un partenariat de financement climatique qui est une première entre la BEI et un État membre. Le Luxembourg vient en effet de ratifier l’accord de Paris et a déjà fait preuve de son engagement, de sa transparence et de son souci de la cohésion, ainsi que l’a souligné Carole Dieschbourg, ministre de l’Environnement.

La question du financement des investissements nécessaires à la mise en œuvre de l’accord de Paris représente un défi tel que les investissements publics nécessitent le soutien de capitaux privés, et il faut, pour arriver à mobiliser ces investisseurs privés, des instruments financiers fiables et à la hauteur du défi. C’est ce qu’a expliqué Werner Hoyer, président de la BEI, dont la stratégie est de drainer les financements privés et de renforcer leur déploiement en vue de lutter contre le changement climatique.

Le Luxembourg entend faire en sorte que sa contribution ait le plus grand impact possible en s’appuyant sur la force de son centre financier. Il s’agit ainsi de combiner l’expertise et la capacité d’agir vite, efficacement et de manière innovante de la BEI avec la volonté politique du gouvernement luxembourgeois de s’affirmer comme une place financière verte.

En pratique, le gouvernement luxembourgeois mettra, sur les trois années à venir, 30 millions d’euros de financements subordonnés à la disposition de véhicules d’investissement basés à Luxembourg qui soutiendront des projets ayant de fortes retombées positives pour le climat.

Ces financements permettront à la BEI de co-investir et de susciter l’intérêt des investisseurs privés. L’idée est d’offrir une garantie solide à des investisseurs qui ne se risqueraient sinon pas à soutenir les projets parfois risqués qui peuvent contribuer à la lutte contre le changement climatique.

Les investissements seront centrés sur des projets à impact majeur sur le climat dans les pays en développement et au sein de l’Union européenne ; ces projets devront répondre aux meilleurs critères d’impact en matière d’avantages pour l’environnement, le développement et la mobilisation de ressources complémentaires. L’un des atouts de la plateforme est la flexibilité avec laquelle un très large choix d’actions en faveur du climat pourront être financées.

Forte de sa longue expérience et de ses procédures d’évaluation rigoureuses, la BEI identifiera des projets susceptibles d’être appuyés dans le cadre de la plateforme et sélectionnera les opérations appropriées en coopération avec le gouvernement luxembourgeois.

Photographie : www.eib.org - de gauche à droite, Mr Werner Hoyer, President of the EIB, Mr Jonathan Taylor, Vice-President of the EIB, Ms Carole Dieschbourg, Minister for Environment, and Mr Pierre Gramegna, Minister for Finance

Source : http://www.europaforum.public.lu/

Publié le vendredi 28 octobre 2016


Finance & banque
Communiqué
distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Finance & banque


Nos partenaires Finance & banque

Nos partenaires