Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Le Luxembourg, en plein cœur de la Mongolie...
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le Luxembourg, en plein cœur de la Mongolie...

Politique & Gouvernance

Publié le
mardi 16 juin 2015 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Comité de pilotage avec la Mongolie sur le projet "Centre cardiovasculaire, santé maternelle et infantile et expansion de la télémédecine"

améliorer la politique de santé de la Mongolie, y compris sur le plan législatif, notamment à travers l’extension de la couverture maladie en faveur des plus pauvres et vulnérables

Du 2 au 4 juin 2015, la Vice-ministre de la Mongolie pour la Santé, Atarmaa Dashdorj, a effectué une visite de travail à Luxembourg à l’occasion de laquelle s’est tenu le troisième comité de pilotage annuel dans le cadre du projet Centre cardiovasculaire, santé maternelle et infantile et expansion de la télémédecine, un projet qui est, depuis ses débuts en 2001, à sa troisième phase pour ce qui est de la télémédecine et de la cardiologie. Grâce à ce projet assez unique qui a mis en place un réseau de télémédecine permettant aux médecins tant des échanges entre eux que le recours au diagnostic et aux conseils des spécialistes de l’hôpital central, pratiquement toute la population mongole est aujourd’hui couverte en cardiologie. Depuis 2012 la télémédecine est aussi étendue au domaine de la santé maternelle et infantile, ceci en coopération avec le FNUAP.

L’hôpital Shastin, centre du volet cardiologie du projet, collabore étroitement avec l’INCCI à Luxembourg, mais développe aussi des coopérations en matière d’assistance technique notamment avec l’hôpital universitaire de Strasbourg et la Korea Heart Foundation.

Prenant en compte les résultats d’une récente évaluation à mi- terme de ce projet, le comité de pilotage a passé en revue les activités financées en 2014 et, après échange, décidé des principaux axes à suivre jusqu’au terme de ce projet, fin 2016. Au-delà de ce projet la coopération luxembourgeoise a, à la demande mongole et dans un souci de durabilité et de consolidation des acquis de la coopération luxembourgeoise en la matière, annoncé vouloir poursuivre son engagement, ceci en assistant la Mongolie dans l’élaboration du business plan du futur centre national de cardiologie à Oulan-Bator que la Mongolie envisage de baser sur les interventions luxembourgeoises.

La Vice-ministre, à son poste depuis sept mois seulement, a entrepris depuis d’importants efforts pour améliorer la politique de santé de la Mongolie, y compris sur le plan législatif, notamment à travers l’extension de la couverture maladie en faveur des plus pauvres et vulnérables. Le nouveau gouvernement a aussi décidé d’allouer davantage de fonds au domaine de la santé que ce ne fut le cas auparavant, ce que la coopération luxembourgeoise a évidemment salué. La Vice-ministre a exprimé son engagement personnel en faveur du succès de l’intervention luxembourgeoise, très appréciée pour son efficacité dans son pays. Elle n’a pas manqué de remercier le gouvernement et peuple luxembourgeois de leur assistance.

Communiqué par le ministère des affaires étrangères

Photo : copyright Project Abroad

 

Publié le
mardi 16 juin 2015


Politique & Gouvernance
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires