Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Le Heizungscheck : simple, efficace et rentable
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le "Heizungscheck" : simple, efficace et rentable

Green Planet

Publié le
mardi 14 octobre 2014 à 08:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Dans le cadre de la lutte contre les changements climatiques, le Luxembourg doit faire des efforts renforcés pour réduire les gaz à effet de serre. Par ailleurs, il y a une nécessité générale d’épuiser les possibilités de réduction des émissions de polluants atmosphériques, dont en particulier le dioxyde d’azote. En effet, d’un côté la valeur limite annuelle du dioxyde d’azote dans l’air ambiant est dépassée à plusieurs points de mesurage au Luxembourg et d’autre part le plafond national des émissions d’oxydes d’azote ne peut actuellement pas être respecté.

Le "Heizungscheck" permet surtout d’obtenir des conseils neutres et concrets pour améliorer de manière rentable son système de chauffage

Au Luxembourg, il existe un important potentiel de réduction des gaz à effet de serre et des polluants atmosphériques par la modernisation des installations de chauffage. Il est estimé que plus d’un tiers des installations de chauffage au Luxembourg a été mis en place il y a plus de 15 ans. Des installations de chauffage modernes peuvent réduire la consommation d’énergie jusqu’à 30% par rapport à des installations de chauffage vétustes.

 

Nouvelles dispositions européennes

La réglementation actuelle exige que les installations de combustion au gaz et au mazout subissent au moins tous les quatre ans respectivement tous les deux ans un contrôle périodique par un installateur certifié.

La nouvelle réglementation, qui transpose une directive européenne, introduit quelques nouveautés : désormais les installations de chauffage au bois doivent également subir un contrôle périodique tous les deux ans. Par ailleurs, lors du prochain contrôle périodique, le dimensionnement du système de chauffage (gaz, mazout, bois) doit être vérifié et des recommandations doivent être fournies par un installateur certifié à l’exploitant afin d’améliorer l’efficacité énergétique de son système de chauffage.

L’évaluation du dimensionnement ne doit pas être répétée dès lors qu’aucune modification n’a été apportée entre-temps au système de chauffage ou au bâtiment. Il en est de même pour les recommandations d’amélioration techniques, elles restent dans ce cas également valables.

 

Le Heizungscheck : un outil simple, pratique et neutre

 

Pour faciliter la transposition de la nouvelle directive européenne et afin que les installateurs certifiés puissent réaliser de manière simple et pratique l’évaluation du dimensionnement et la fourniture des recommandations d’amélioration, l’Administration de l’environnement a fait élaborer le Heizungscheck. Les installations de chauffage visées sont principalement les anciennes installations.

Mais au-delà de la satisfaction des obligations réglementaires, le Heizungscheck permet surtout à l’exploitant d’obtenir des conseils neutres et concrets pour améliorer de manière rentable son système de chauffage.

Les recommandations d’amélioration fournies par le Heizungscheck sont destinées à aider les exploitants à améliorer la performance énergétique de leur installation, à réduire la consommation de l’installation et ainsi à réduire les coûts énergétiques.

En collaboration avec la Chambre des Métiers et la Fédération des installateurs en équipements sanitaires et climatiques, les installateurs certifiés ont été formés à utiliser le nouvel outil Heizungscheck.

Dans certains cas de remplacement d’installations de chauffage, des aides financières sous forme de subvention en capital ou par application du taux de TVA super-réduit peuvent être accordées.

Le Heizungscheck et le passeport énergétique : une bonne équipe

Le Heizungscheck n’est pas à confondre avec le passeport énergétique. Alors que le Heizungscheck procède à une évaluation approfondie d’un système de chauffage, le passeport énergétique, qui a pour objet d’indiquer de façon simple et transparente les besoins en énergie des bâtiments, ne prend en compte que certains paramètres sommaires d’une installation de chauffage.

Si l’isolation thermique du bâtiment constitue la façon la plus efficace d’économiser de l’énergie, la modernisation de la chaudière, dimensionnée en fonction des besoins en énergie réduits, permet de réduire encore davantage les besoins en énergie. Le Heizungscheck représente ainsi un complément utile au passeport énergétique.

 

Communiqué par Gouvernement.lu / Photo ©geralt sur Pixabay

Publié le
mardi 14 octobre 2014


Green Planet
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Green Planet


Nos partenaires Green Planet

Nos partenaires