Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Le Cap-Vert envisage un futur sans énergies fossiles
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le Cap-Vert envisage un futur sans énergies fossiles

Green Planet

Publié le
jeudi 16 mai 2013 à 08:15

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le Cap-Vert, qui dépense aujourd’hui 13 millions d’euros dans l’importer de carburant, met en place un projet d’augmentation de la part des énergies renouvelables dans sa production d’électricité, espérant ainsi bannir l’utilisation d’énergies fossiles d’ici 2020.

"Cap-Vert, 100% d’énergie renouvelable" était un « projet visionnaire »

Le projet est ambitieux mais loin d’être impossible. Très justement et simplement nommé Cap-Vert, 100% d’énergie renouvelable et lancé il y a un, il consiste tout simplement a augmenter la part d’utilisation des énergies renouvelables dans la production d’électricité du pays. Aujourd’hui de 30%, si cette part d’énergies renouvelables passait à 100%, cela permettrait tout simplement au pays d’économiser les 13 millions d’euros par an qu’il dépense dans l’importation de carburant.

Pour le bon déroulement de ce projet durable budgétisé à 1,2 miliard d’euros, l’île cherche bien entendu des partenaires extérieurs internationaux. Si la Chine s’est montrée intéréssée, c’est néanmoins avec l’Allemagne que les choses ont vraiment l’air de se concrétiser.

En effet, la ministre allemande des Affaires Economiques, de la protection Climatique, de l’Energie et Planification Territoriale de Rhénanie-Palatinat, Eveline Lemke, vient de terminer un voyage officiel de deux jours sur l’île à l’issu duquel un mémorandum d’entente visant à collaborer dans le domaine de l’énergie a été signé entre les deux nations. Par ailleurs, estimant que Cap-Vert, 100% d’énergie renouvelable était un « projet visionnaire » pour lequel « les entreprises de Rhénanie ont des solutions ».

Le Premier ministre cap-verdien, José Maria Neves, qui s’est dit « très intéressé par ce partenariat stratégique fort », devrait ainsi se rendre à son tour en Allemagne dans les mois à venir pour finaliser cette entente avec l’espoir de voir son projet aboutir et, pourquoi pas, se multiplier dans d’autres pays d’Afrique.

Photo : José Maria Neves, Premier ministre du Cap-Vert. Crédit Flickr

Publié le
jeudi 16 mai 2013


Green Planet
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Green Planet


Nos partenaires Green Planet

Nos partenaires