Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Le CITIM lance Need for Seed, un nouvel espace dédié aux semences
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le CITIM lance "Need for Seed", un nouvel espace dédié aux semences

Green Planet

Publié le
jeudi 24 mars 2016 à 03:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Pour une plus grande biodiversité cultivée possible dans nos jardins 

Depuis de nombreuses années, des petits producteurs et leurs organisations de plusieurs régions du monde – et récemment la FAO (Organisation des Nations unies pour l’Alimentation et l’Agriculture) aussi – revendiquent l’agriculture familiale, artisanale, diversifiée et écologique avec utilisation de semences traditionnelles comme solution pour avancer vers une sécurité alimentaire durable.

Le Centre d’Information de l’association Action Solidarité Tiers Monde a lancé le 10 mars Need for Seed, un nouvel espace dédié aux semences. Les semences traditionnelles sont le socle de la lutte pour la souveraineté alimentaire au Nord comme au Sud, mais aujourd’hui la standardisation des semences met en péril ce patrimoine millénaire.

Nouvel Espace Semences au CITIM

Avec Need for Seed, le CITIM, en collaboration avec trois acteurs locaux – le réseau semences Seed Luxembourg , l’initiative privée Kraizschouschteschgaart ainsi que Natur&Ëmwelt – souhaite ramener la plus grande biodiversité possible dans nos jardins et aider le consommateur à se réapproprier le contenu de son assiette.

Renforcer l’information

Dorénavant, jardiniers en herbe ou confirmés, personnes préoccupées ou simplement intéressées pourront dénicher et emprunter au CITIM des ouvrages liés à la biodiversité, aux OGM, aux modèles agricoles, au jardinage et tout particulièrement à la réalisation de semis et de récolte des graines. Une boîte de semences du Kraizschouschteschgaart permettra de découvrir une sélection de semences locales. Les visiteurs trouveront également des informations de diverses associations actives dans le domaine ainsi que leurs offres de cours et d’ateliers. Enfin, un nouveau coffret pédagogique sur le sujet vient de sortir pour l’utilisation dans l’enseignement secondaire.

Créer des synergies

La motivation du CITIM va au-delà de la sensibilisation et de l’information. Le CITIM est un lieu convivial de rencontre et d’échange. Avec Need for Seed nous souhaitons créer un espace où les intéressé(e)s, les associations et les expert(e)s pourront se retrouver pour discuter, échanger et transmettre leur savoir lors de conférences, lunch-débats ou ateliers et contribuer ainsi à ramener la plus grande biodiversité possible dans nos jardins , explique J. Rippert, responsable du CITIM.  Nous lançons cette initiative en collaboration avec trois acteurs locaux de la biodiversité cultivée. Ensemble nous constituons un catalyseur pour créer des synergies et stimuler des échanges. Nous espérons donc que d’autres acteurs se joindront à Need for Seed , précise la responsable du Centre d’Information d’Action Solidarité Tiers Monde.

Promouvoir la biodiversité cultivée

Aujourd’hui, le marché de semences est dans les mains de quelques semenciers internationaux, qui commercialisent des semences non reproductibles, génétiquement modifiées et de surcroît privatisées par des droits d’auteurs et des brevets. Cette situation met en danger la sécurité alimentaire dans les pays du Nord comme du Sud, car elle engendre une l’érosion génétique de la biodiversité cultivée et rend les producteurs dépendants des semenciers industriels. Les variétés traditionnelles sont naturellement reproductibles représentant un bien culturel accessible à tous. Ces variétés anciennes de nos terroirs étaient naturellement adaptées à leur environnement et ne réclamaient ni engrais ni pesticides, contrairement aux semences standardisées qui sont aujourd’hui devenues la norme. Depuis de nombreuses années, des petits producteurs et leurs organisations de plusieurs régions du monde – et récemment la FAO (Organisation des Nations unies pour l’Alimentation et l’Agriculture) aussi – revendiquent l’agriculture familiale, artisanale, diversifiée et écologique avec utilisation de semences traditionnelles comme solution pour avancer vers une sécurité alimentaire durable. Promouvoir la biodiversité cultivée c’est donc regagner en autonomie et se réapproprier les semences libres ainsi que le savoir-faire associé.

Source : CITIM – www.citim.lu

Publié le
jeudi 24 mars 2016


Green Planet
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Green Planet


Nos partenaires Green Planet

Nos partenaires