Le Quotidien des enjeux du développement durable !

samedi 22 juillet 2017

La Bourse de Luxembourg cote la 100e obligation verte (Green Bond)
facebook twitter linkedin scoopit

La Bourse de Luxembourg cote la 100e obligation verte (Green Bond)
Finance & banque

Publié le lundi 22 février 2016 à 03:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

La Bourse de Luxembourg confirme ainsi son positionnement de leader international en matière de finance verte

En tant que bourse reconnue et engagée envers le développement durable, la Bourse de Luxembourg s’engage à poursuivre activement le développement du marché obligataire vert. Elle est déterminée à faire tout ce qui est nécessaire pour faciliter la levée de fonds verts et offrir la meilleure transparence pour les investisseurs.

La Bourse de Luxembourg (LuxSE) célèbre une étape importante dans son engagement en faveur de la finance verte, avec la cotation de sa 100ème obligation verte admise sur son marché réglementé en date du 18 février 2016.

Cette étape a été célébrée par la Bourse de Luxembourg en présence de Pierre Gramegna, Ministre des Finances du Luxembourg, Dr. Werner Hoyer, Président de la Banque européenne d’investissement et Robert Scharfe, CEO de la Bourse de Luxembourg.

L’obligation (XS1107718279) a été émise par la Banque européenne d’Investissement (BEI) et a permis de porter le Climate Awareness Bond (CAB) 11/2026 de la BEI à 1,5 milliard d’euros, faisant ainsi de cette obligation la plus grande obligation verte sur la même courbe de rendement. La BEI a également émis précédemment deux autres instruments verts d’1,5 milliard d’euros et de 3 milliards d’euros, qui sont les plus larges obligations vertes actuellement cotées à la Bourse de Luxembourg.

En 2007, la BEI a émis et coté à la Bourse de Luxembourg la toute première obligation verte et contribué ainsi au lancement de ce marché. Tant cette première émission que cette 100ème cotation de ce jour soulignent l’engagement pionnier et systématique de la BEI pour promouvoir la participation directe des marchés de capitaux dans le domaine de la finance climatique, de même que l’engagement de la Bourse de Luxembourg pour accompagner les émetteurs verts en assurant la plus grande transparence dédiée à ce segment et la croissance du marché. La BEI a donné l’exemple en offrant un produit obligataire transparent et responsable.

L’importance de cet engagement des deux partenaires pour le marché des obligations vertes a été soulignée par la présence des banques associées aux deux opérations : Bank of America, Commerzbank et Unicredit en 2007 ; Bank of America, Barclays, Commerzbank, HSBC et Natixis pour la 100ème.

Aujourd’hui, avec 100 obligations vertes émises dans 20 devises par 20 émetteurs, la Bourse de Luxembourg est de loin le premier marché au niveau international.

Comme rappelé lors de la COP21, l’émission d’obligations vertes est appelée à jouer un rôle croissant dans les échanges financiers verts et les bourses peuvent jouer un rôle important dans le renforcement des marchés en favorisant la transparence, la responsabilité et la comparabilité tout en renforçant la confiance des investisseurs et du public.

En tant que bourse reconnue et engagée envers le développement durable, la Bourse de Luxembourg s’engage à poursuivre activement le développement du marché obligataire vert. Elle est déterminée à faire tout ce qui est nécessaire pour faciliter la levée de fonds verts et offrir la meilleure transparence pour les investisseurs.

Communiqué par la Bourse de Luxembourg

Publié le lundi 22 février 2016


Finance & banque
distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Finance & banque


Nos partenaires Finance & banque

Nos partenaires