Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
L’électrique ne branche pas les luxembourgeois : Twizy, l’exception qui confirme la régle
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

L’électrique ne branche pas les luxembourgeois : Twizy, l’exception qui confirme la régle

Mobilité

Publié le
mardi 6 août 2013 à 12:15

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Heureusement, tout n’est pas complétement noir en terme d’électrique au Luxembourg. Twizy, le petit quadricycle de Renault, semble réussir là où ses cousines échouent.

Twizy séduit autant les entreprises qui véhiculent ainsi une image “fun“, rigolote et éco-responsable, que les particuliers

Au Luxembourg, seule la Twizy, signée Renault, semble vraiment faire des émules. Environ 140 modèles de ce petit quadricyle de 45 ou 80cm3 ont été vendus depuis 2012, surtout « par beau temps », explique Séverine Watrin, responsable marketing chez Renault Luxembourg.

Fun attitude

« Très citadine », pour ne pas dire “ultra“, la Twizy est un petit quadricycle qui ressemble davantage a un scooter couvert qu’à une voiture.

Pouvant acceuillir au maximum deux occupants, son système de places (le passager s’installe derrière le conducteur comme sur une moto) n’est pas sa seule originalité. Pour commencer, à l’instar des voitures de sport les plus racées, elle arbore de jolies portes papillons. Ensuite, elle peut se parer de couleurs parfois acidulées, et, enfin, offre une possibilité jusqu’alors rares en matière d’automobile moderne : l’option avec ou sans fenêtres ! Si vous optez pour l’installation de vitres, Renault pousse le vice encore plus loin en vous proposant des vitres souples ou rigides.

L’intérieur, lui, est plus spartiate voir pas meublé du tout. La Twizy est une citadine pur jus destinée à ne relier que de courts parcours et sous le soleil, si possible (surtout si vous optez pour la version sans fenêtres). En effet, seule la version 80cm3 peut emprunter l’autoroute, « et encore », ce n’est pas vraiment conseillé. « Twizy reste un véhicule purement citadin : facile à rouler, facile à garer ».
/

Autre particularité : il faut voyager léger car Twizy est dépourvu de coffre, exception faite de la version “Cargo“ qui sera disponible à la rentrée. Dans ce dernier modèle, le siège passager arrière disparaîtra au profit d’un espace de rangement.

Sous son capot, Twizy abrite donc un moteur 100% électrique d’une autonomie d’une centaine de kilomètre. Uniquement disponible en boîte automatique (comme la plupart des véhicules électriques), il est possible de récupérer de la batterie en roulant lorsque l’on décélère. Une particularité pratique mais qui implique d’acquérir un certain type de conduite, précise toutefois Sévrine Watrin. Pour la recharger complètement (en environ trois heures), même pas besoin de bornes spécifiques, une « prise grand-mère » suffit, à comprendre : une prise de courant classique.

Idéologie écologique particulière

Lancée officiellement lors de l’AutoFestival 2012, la Twizy fonctionne !

Son succès s’explique surtout par son côté “fun“ auquel on peut adhérer… ou pas. « Twizy séduit autant les entreprises qui véhiculent ainsi une image “fun“, rigolote et éco-responsable, que les particuliers qui, à l’instar des motards, font partie d’une communauté. » Ils se saluent lorsqu’ils se croisent sur la route, échangent sur un forum (créé par Renault Luxembourg qui vient également d’en créer un pour les conducteurs de la ZOE ) et via lequel ils organisent des « parcours d’endurance » en Twizy plusieurs fois l’an.

Son prix, Twizy est accessible à partir de 7.000€ desquels la prime E-Care soustrait 1.000€ (pour une 80cm3), est un avantage qui joue en sa faveur et explique sans doute son meilleur succès face à ses cousines électriques bien plus onéreuses . Par ailleurs, Twizy semble être « la réponse à une idéologie écologique particulière », conclut Séverine Watrin.

Retrouvez les autres articles de la série L’électrique ne branche pas les luxembourgeois ici et ici !

Photos ©Florie Colarelli

Publié le
mardi 6 août 2013


Mobilité
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Mobilité


Nos partenaires Mobilité

Nos partenaires