Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Journée de la protection de la couche d’ozone : des progrès réalisés
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Journée de la protection de la couche d’ozone : des progrès réalisés

Green Planet

Publié le
mercredi 17 septembre 2014 à 15:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

À l’occasion de la Journée internationale de la protection de la couche d’ozone, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a rappelé mardi qu’il y a 25 ans, les pays du monde se sont mobilisés pour enrayer l’appauvrissement rapide de la couche d’ozone atmosphérique, qui protège la Terre des rayonnements nocifs provenant de l’espace. Une initiative qui semble fonctionner.
 

 S’agissant des changements climatiques Ban Ki-moon a appelé à s’inspirer des mesures prises pour protéger la couche d’ozone

« On considère à l’heure actuelle que la couche d’ozone a de bonnes chances de se reconstituer dans les prochaines décennies », s’est félicité le chef de l’ONU dans un message délivré à l’occasion de la Journée internationale de la protection de la couche d’ozone célèbrée le 16 septembre 2014.
Le Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d’ozone est l’un des traités environnementaux les plus largement acceptés de l’histoire. Il prévoit des contrôles juridiquement contraignants sur la production et la consommation nationales de substances appauvrissant la couche d’ozone et a atteint l’objectif de ratification universelle, avec 197 pays.
« Des découvertes scientifiques récentes montrent l’importance du Protocole de Montréal. S’il n’existait pas, les niveaux atmosphériques des substances appauvrissant la couche d’ozone auraient pu décupler d’ici à 2050. Une action concertée a permis de prévenir des millions de cas de cancer de la peau », a rappelé M. Ban.
Les changements climatiques aussi
Le Protocole a également contribué à la lutte contre les changements climatiques, de nombreuses substances appauvrissant la couche d’ozone étant de puissants gaz à effet de serre.
S’agissant des changements climatiques qui touchent les populations, les économies et les écosystèmes partout dans le monde, le Secrétaire général a appelé à « agir pour réduire cette menace avec la même cohésion que celle dont nous faisons preuve dans la lutte contre le danger de l’appauvrissement de la couche d’ozone ».
« Inspirons-nous des mesures que nous avons prises pour protéger la couche d’ozone ! Le Protocole de Montréal a montré que, quand elle agissait résolument, la communauté internationale, y compris le secteur privé, pouvait obtenir des résultats porteurs de transformation pour le bien de tous. Tirons les enseignements de cet exemple et appliquons-les à la tâche urgente consistant à relever les défis posés par les changements climatiques », a-il ajouté.

Communiqué par l’ONU / Photo ©PNUE

Publié le
mercredi 17 septembre 2014


Green Planet
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Green Planet


Nos partenaires Green Planet

Nos partenaires