Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Investir dans la prévention, ça rapporte !
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Investir dans la prévention, ça rapporte !

B to B

Publié le
vendredi 7 juin 2013 à 10:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

L’Institut de Formation Sectoriel du Bâtiment (IFSB) a organisé une conférence intitulée "Bilan économique de la prévention", afin de dévoiler, aux 120 personnes présentes, comment une bonne politique de sécurité peut rapporter de l’argent à moyen, voir court terme.

Les accidents du travail ont couté plus 214 millions d’euros en 2011

« En 2007, les pays de l’Union Européenne signaient une charte les engageant à réduire de 25% les accidents de travail. Dans ce cadre, le gouvernement luxembourgeois a orienté sa politique sécurité et santé au travail vers la prévention. Le gouvernement soutient le travail de l’IFSB qui oeuvre dans ce sens », introduit Nicolas Schmit, ministre du Travail et de l’Emploi.
« Toutes les 15 secondes une personne meurt des suites d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle », constate Paul Weber, directeur de l’Inspection du Travail et des Mines. La Grande Région compte 11 millions d’habitants dont 160 000 migrent chaque jour vers le Luxembourg pour y travailler. La culture de prévention du Luxembourg ne peut se faire qu’en considérant les perspectives des différents travailleurs. Cette culture de prévention est le garant de la sauvegarde de la santé, qui constitue la ressource fondamentale de chaque salarié et donc de chaque entreprise.

Le coût des accidents de travail

Les accidents de travail représentent un coût pour la collectivité, mais aussi pour l’entreprise. Ainsi il faut différencier les dépenses en nature et les dépenses en espèces. Les différents coûts liés aux accidents sont les soins de santé / dépendance, les dégâts matériel au véhicule, dégât matériel accessoire, les salaires, les indemnités pour préjudices extrapatrimoniaux, les rentes et les prestations aux survivants. « Les accidents du travail ont couté plus 214 millions d’euros en 2011 », expliquait Paul Meyers de l’Association d’Assurance Accident (AAA).

1 € investi en rapport plus de 2

« Cette année, nous souhaitions mettre le focus sur l’aspect économique, car nous savons que par ces temps difficiles, les investissements en prévention doivent être justifiés », nous explique Patrick Nemry, chef du département sécurité à l’IFSB. La prévention a un prix, mais elle est également source de bénéfices pour l’entreprise. Pour n’en citer que quelques uns ; l’amélioration de la formation du personnel, une meilleure organisation, la diminution de l’absentéisme…
D’ailleurs, une étude française*, réalisée dans 27 entreprises du secteur du bâtiment et des travaux publics, montre qu’1.00 € investit dans la sécurité rapporte 2.19 €. « Cette étude est très différente des études classiques qui sont centrées sur les coûts, car il s’agit ici de mesurer concrètement sur le terrain quels sont les résultats positifs », nous rapporte Philippe Emsalem d’Avyso France et il poursuit « ¼ des actions étudiées pèsent moins de 5000 € et il est démontré que les petites actions rapportent 10 fois plus que les grandes, donc c’est à la portée des toutes entreprises, même des TPE ».

Publié le
vendredi 7 juin 2013


Article de notre partenaire

Institut de Formation sectoriel du Bâtiment (IFSB)
B to B
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires B to B


Nos partenaires B to B

Nos partenaires