Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Handicap International présente le projet Regards d’enfants – un dessin contre les bombes
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Handicap International présente le projet "Regards d’enfants – un dessin contre les bombes"

Qualité de vie

Publié le
lundi 16 décembre 2013 à 10:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Après le succès de la première édition du projet "Regards d’enfants - un dessin contre les bombes" en 2012 avec l’Ecole Fondamentale d’Ettelbruck, Handicap International a renouvellé l’opération à l’Ecole Fondamentale de Koerich, cette fois-ci. Entre septembre et décembre 2013, quatre classes ont été sensibilisées à la problématique des mines antipersonnel et des bombes à sous-munitions à travers l’histoire d’une jeune victime Cambodgienne : Kanha Après le succès de la première édition du projet "Regards d’enfants - un dessin contre les bombes" en 2012 avec l’Ecole Fondamentale d’Ettelbruck, Handicap International renouvelle l’opération à l’Ecole Fondamentale de Koerich, cette fois-ci. Entre septembre et décembre 2013, quatre classes seront sensibilisées à la problématique des mines antipersonnel et des bombes à sous-munitions à travers l’histoire d’une jeune victime Cambodgienne : Kanha - See more at : http://infogreen.lu/article/les-eleves-de-koerich-dessinent-contre-les-bombes#sthash.O2RQpr4z.dpuf

Ce dessin montre que les démineurs font en sorte que les enfants puissent jouer plus en sécurité ou que le monde soit en sécurité !

À travers l’histoire de Kanha, une jeune Cambodgienne victime de mine antipersonnel qui a dû réapprendre à vivre après son terrible accident, Handicap International a proposé aux enseignants de l’école fondamentale de Koerich de faire participer des élèves à un programme de sensibilisation et d’éveil sur le thème des victimes de mines antipersonnel ou de bombes à sous-munitions : Regards d’enfants – un dessin contre les bombes .

Depuis fin septembre 2013, l’école s’est ainsi engagée à mettre en œuvre le projet avec 53 élèves de 4 classes. Grâce à du matériel adapté (dvd pédagogique, fiches thématiques, interventions dans les classes) et un accompagnement de Handicap International, les enseignants ont pu aborder le thème délicat des victimes de mines antipersonnel et de bombes à sous-munitions de manière appropriée, tout en invitant les enfants à considérer des notions telles que le handicap, la différence, la solidarité ou même les relations entre pays développés et pays en développement.

Après une première période d’enseignement, les enfants ont été amenés à réfléchir à la vie de Kanha après son accident et à illustrer son quotidien de petite fille selon différents thèmes : les soins après l’accident, le retour à la maison, l’école ou encore les loisirs et les amis tout en abordant le thème du déminage.

Le résultat de cette réflexion, à travers des dessins réalisés par les élèves, a été transformé en une exposition qui sera présente dans le hall du premier étage de l’école du 19 décembre 2013 au 31 mars 2014.

/ Sur le dessin, il y a une mère et sa fille, la fille a eu un accident quand elle était sur le chemin du retour de l’école ; elle a marché sur une mine et elle a perdu un bras. La mère était partie se promener avec son père près de la maison, la mère a marché sur la mine et a perdu une jambe. Le père est malheureusement décédé. Maintenant la mère a une prothèse pour sa jambe et elle a perdu son mari. La famille sait que la vie ne sera plus jamais comme avant, mais ils essaient de faire leur possible et ils ne sont presque jamais tristes parce qu’il ne faut pas penser au passé. Mais ils n’oublieront jamais le jour où ils ont eu du malheur. La fille va dans une nouvelle école avec des personnes qui ont aussi marché sur des mines, ils peuvent se comprendre et s’aider. / Kate T., 11 ans

 

Sur le dessin on voit que même avec une prothèse on peut s’amuser et se faire des amis.

/Max G., Pol O. et Merlin P., 11 ans

 

 

Ce dessin montre que les démineurs font quelque chose de bien pour le monde. Ils font en sorte que les enfants puissent jouer plus en sécurité ou que le monde soit en sécurité !

Nicolas R., 10 ans

 

Exposition visible du 18 décembre 2013 au 31 mars 2014 dans les locaux de l’école fondamentale de Koerich (1, Neie Wee. L-8385 Koerich).

Communiqué par Handicap International Luxembourg

Publié le
lundi 16 décembre 2013


Qualité de vie
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Qualité de vie


Nos partenaires Qualité de vie

Nos partenaires