Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Exclusion et absence de chez-soi, des réalités locales avec une dimension européenne
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Exclusion et absence de chez-soi, des réalités locales avec une dimension européenne

Qualité de vie

Publié le
mercredi 24 juin 2015 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le sans-abrisme a une multitude de facettes et il importe de trouver des réponses à chacune des situations, à chacune des questions soulevées.

Corinne Cahen a outre évoqué les priorités de la Présidence luxembourgeoise du Conseil de l’Union européenne, dont le renforcement de la dimension sociale au sein de l’UE. 

C’est ce qu’a affirmé Corinne Cahen, ministre de la Famille et de l’Intégration, lors de la conférence annuelle de la FEANTSA (Fédération européenne des Associations nationales travaillant avec les Sans-Abri) au sujet de la lutte contre le sans-abrisme et l’exclusion par le logement.

En effet, le sans-abrisme touche une multitude de sujets, tel le logement, la santé, l’accès aux soins de santé, la violence ou encore les jeunes. Il est donc essentiel que la problématique soit abordée comme un tout et que l’ensemble des départements concernés s’engagent conjointement.

Lors de la table ronde de clôture de la conférence, Corinne Cahen a notamment présenté la Stratégie nationale contre le sans-abrisme et l’exclusion liée au logement 2013-2020, qui fournit un cadre aux actions menées par les différentes institutions du gouvernement luxembourgeois pour lutter contre toutes les formes du sans-abrisme et de l’exclusion liée au logement. 

La stratégie nationale est basée sur le principe du logement d’abord et préconise une approche globale qui prend en compte les besoins sociaux, psychologiques et médicaux de la personne sans-abri. 

Corinne Cahen a outre évoqué les priorités de la Présidence luxembourgeoise du Conseil de l’Union européenne, dont le renforcement de la dimension sociale au sein de l’UE. 

La Présidence luxembourgeoise s’efforcera de mettre le citoyen au centre de ses préoccupations et de veiller à ce que l’intérêt réel et direct des citoyens soit mieux pris en compte dans toutes les politiques de l’Union. 

Une bonne cohésion sociale est selon la ministre indispensable pour garantir les autres dimensions de l’Union, à savoir la performance économique et la stabilité socio-politique.

La Présidence luxembourgeoise dressera un état des lieux des valeurs sociales communes et des recommandations exprimées par l’Union dans le domaine de la protection et de l’inclusion sociale, notamment dans le domaine du sans-abrisme et de l’exclusion liée au logement.

Lors du Conseil EPSCO informel les 16 et 17 juillet à Luxembourg, une discussion sur les valeurs sociales communes aura lieu dans le cadre de la Gouvernance sociale.

L’objectif de la Présidence luxembourgeoise est de déboucher sur des conclusions lors de la réunion du conseil EPSCO du mois de décembre 2015.

Photo : Corinne Cahen à la Conférence politique 2015 de la FEANTSA © MFAMIGR

Communiqué par le ministère de la Famille

 

Publié le
mercredi 24 juin 2015


Qualité de vie
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Qualité de vie


Nos partenaires Qualité de vie

Nos partenaires