Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Evolution positive de la philanthropie au Luxembourg
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Evolution positive de la philanthropie au Luxembourg

Qualité de vie

Publié le
jeudi 15 mai 2014 à 06:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Après cinq ans d’activité, la Fondation de Luxembourg a connu une année exceptionnelle avec la création de 14 nouvelles fondations, portant le nombre de fondations sous son égide à 45 au total. Ces fondations soutiennent une grande variété de domaines d’intérêt général, allant du secteur social à celui de l’éducation, de la culture à la protection de l’environnement. Géographiquement, les projets se partagent entre le Grand-Duché de Luxembourg, d’autres pays européens et des pays émergents.

Dans un contexte difficile de développement mondial ralenti, les besoins de partage sont plus que jamais nécessaires

La Fondation de Luxembourg gère actuellement 45 fondations abritées, représentant un engagement total d’environ 80 millions d’euros destinés au service de l’intérêt général au Luxembourg et dans le monde. Ces chiffres sont révélateurs d’un engagement philanthropique grandissant au Luxembourg, malgré une période de crise économique. « L’évolution positive de la philanthropie au Luxembourg est essentielle puisqu’elle contribue à l’amélioration du bien-être général. A ce jour, le conseil en philanthropie de la Fondation de Luxembourg fait partie intégrante d’une gamme complète de services en gestion de fortune », a declaré Pierre Gramegna, ministre des Finances et Président du Conseil d’Administration de la Fondation de Luxembourg.

Depuis sa création en décembre 2008, la Fondation de Luxembourg accompagne de nombreux donateurs de toutes nationalités, particuliers comme entreprises. « Ces dernières années ont vu une multiplication de nouveaux philanthropes au Luxembourg et en Europe, ce qui est très encourageant. Dans un contexte difficile de développement mondial ralenti, les besoins de partage sont plus que jamais nécessaires. Nous sommes ravis que la Fondation de Luxembourg soit devenue une plateforme de philanthropie et d’expertise où des donateurs peuvent se rencontrer et réaliser de manière concrète leurs projets au profit de bonnes causes », a dit Tonika Hirdman, Directrice Générale de la Fondation de Luxembourg.

Promotion de la philanthropie au sens large du terme

La Fondation de Luxembourg œuvre dans la promotion de la philanthropie au sens large du terme. En 2013, les soutiens aux projets ont atteint un niveau de 3,5 millions d’euros, soit 7 millions d’euros depuis la création de la Fondation, permettant de soutenir plus de 70 projets au Luxembourg et dans le monde entier. Des actions se sont traduites par l’aide au renforcement familial et l’éducation de 1.600 enfants démunis au Sénégal, ou encore par le projet de classement en zone naturelle protégée de l’île de Nosy Faly à Madagascar, accompagné par la formation des habitants locaux aux techniques d’une agriculture durable. A ces initiatives à l’étranger viennent s’ajouter de nombreux projets au Luxembourg, comme le service Dys-Positiv, qui vient en aide aux enfants atteints de troubles dyslexiques, le soutien scolaire individualisé aux enfants du Foyer de Jour Kannerland, ou encore la mise en place d’un programme d’accompagnement pour stimuler l’entrepreneuriat social, à travers le Prix Tremplin.

Partenaire et formateur sur la philanthropie à l’Executive Programme in Wealth Management

La Fondation de Luxembourg a, durant l’année écoulée, organisé des tables rondes invitant les fondateurs à échanger et à partager leurs expériences autour du thème de la philanthropie familiale. La Fondation de Luxembourg a également participé à la rédaction de nombreux articles et à plusieurs conférences et panels, tant au niveau national qu’international. Afin de stimuler l’engagement philanthropique sur la place financière, la Fondation de Luxembourg s’est engagée en tant que partenaire et formateur sur la philanthropie à l’Executive Programme in Wealth Management développé par la Luxembourg School of Finance. Une vingtaine de présentations et discussions ont également été organisées auprès de banques privées et family offices actives sur la place.

Plus de la moitié des fondateurs sont des ressortissants d’autres pays européens, déterminés à étendre leurs actions à plusieurs destinations internationales. La stabilité politique et économique du Luxembourg, sa situation au cœur de l’Europe et plus particulièrement sa concentration d’experts internationaux multilingues en matière juridique, fiscale et financière, attirent ces philanthropes de tous horizons à établir leurs fondations aux Grand-Duché.

Communiqué par le ministère des Finances / Photo ©Fondation de Luxembourg

Publié le
jeudi 15 mai 2014


Qualité de vie
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Qualité de vie


Nos partenaires Qualité de vie

Nos partenaires