Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !

lundi 16 octobre 2017

Être proche de nos actions.
facebook twitter linkedin scoopit

Être proche de nos actions.
Droits humains & solidarité

Publié le mercredi 7 décembre 2016 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

L’équipe exécutive d’ECPAT Luxembourg est localisée en trois endroits du monde : le Luxembourg où est situé le siège et où travaillent quatre personnes, le Mali où se trouve un de nos bureaux de coordination et où travaillent trois personnes et le Népal où se trouve notre deuxième bureau de coordination et où travaillent également trois personnes.

Ces bureaux ont été créés – en 2007 pour le Mali et en 2009 pour le Népal – pour coordonner nos projets dans les deux régions du monde où nous travaillons : l’Afrique de l’Ouest et l’Asie du Sud. Ils sont tous les deux officiellement enregistrés au nom d’ECPAT Luxembourg qui est donc reconnue comme une ONG de développement international dans ces deux pays.

On nous demande souvent pourquoi nous avons des bureaux de coordination et ce qu’ils apportent à notre travail et à notre organisation.

Pour répondre à cette question il me faut rappeler les valeurs que nous mettons dans le partenariat et ce que nous en attendons.

Pour ECPAT Luxembourg, une relation de partenariat permet la mise en œuvre commune de projets de protection des enfants victimes ou vulnérables à l’exploitation sexuelle. Il n’y a pas pour nous de développement possible sans structures locales de la société civile au « Sud ». Notre rôle est de les renforcer, de les susciter lorsqu’elles n’existent pas et de les accompagner sur des projets précis.

ECPAT Luxembourg et ses partenaires partagent les mêmes valeurs et les mêmes engagements vis-à-vis des enfants. Cet alignement des valeurs et des objectifs permet aux deux organismes de travailler dans la reconnaissance et le respect des engagements de chacun. Ce partenariat est mutuellement bénéfique en ce que les connaissances créées sont partagées de façon à bénéficier au maximum aux projets, à la population cible principale que sont les enfants et à tous les autres bénéficiaires. Ainsi, la relation de partenariat nous permet, grâce aux acteurs locaux, d’acquérir une vision plus complète de la réalité et des besoins en matière de protection de la population du territoire d’intervention, et de pouvoir y répondre correctement.

La meilleure manière de garantir que ces valeurs du partenariat soient pleinement développées c’est d’être présent sur place auprès de nos partenaires. Et c’est le rôle principal de nos bureaux de coordination : ils constituent notre présence entière sur le terrain. Nous pouvons ainsi développer une relation de partenariat équilibrée et régulière. Nos échanges avec nos partenaires s’en trouvent simplifiés et plus riches et nous développons régulièrement des activités de renforcement des partenaires dans tous les domaines où ils ont des besoins et où nous pouvons apporter notre expertise.

Notre résidence sur le terrain nous permet également de réaliser un suivi précis et de qualité des actions que nous mettons en œuvre et que nous développons avec nos partenaires. Nous sommes à proximité de nos bénéficiaires et là encore pouvons comprendre leur besoin et les protéger au mieux. Ainsi, notre bureau au Mali héberge un psychologue au service des enfants suivis par le projet. Nos équipes locales, citoyens des pays où nous travaillons, sont à même d’expertiser et de comprendre les problématiques de la protection de l’enfance dans leur pays. Elles peuvent suivre sur place et prendre part aux dossiers liés à la problématique sur laquelle nous travaillons : le bureau du Népal est régulièrement contacté pour des affaires de pédophiles étrangers découverts dans le pays.

Cette présence au cœur de nos projets nous permet d’élever la qualité de notre travail de sensibilisation et de plaidoyer. En nous établissant sur place, nous pouvons rencontrer et mobiliser plus efficacement les parties prenantes et autorités de tutelles, afin de les motiver à rejoindre nos activités de protection de l’enfance. De plus, nos deux bureaux sont officiellement enregistrés, c’est-à-dire qu’ECPAT Luxembourg est reconnue par les autorités comme une ONG internationale, nous plaçant ainsi dans la dynamique d’un développement durable et cohérent qui reconnaît la primauté des populations pour lesquelles nous travaillons. Nos projets développés au Népal sont ainsi évalués par le gouvernement népalais et nous suivons ses recommandations.

En conclusion, nos bureaux nous permettent de travailler plus efficacement et de manière plus efficiente qu’à distance, ce qui est un avantage absolu pour toute notre organisation, pour nos partenaires, pour les projets que nous mettons en œuvre, et au final le plus important : pour les enfants que nous protégeons.

Communiqué par ECPAT

Publié le mercredi 7 décembre 2016


Article de notre partenaire
Droits humains & solidarité
Communiqué
distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Droits humains & solidarité


Nos partenaires Droits humains & solidarité

Nos partenaires