Le Quotidien des enjeux du développement durable !

mardi 22 août 2017

Et si notre poubelle était intelligente ?
facebook twitter linkedin scoopit

Et si notre poubelle était intelligente ?
Technologie & IT

Publié le mercredi 5 juillet 2017 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

Les objets connectés sont partout, même dans nos poubelles qui, reliées à une application mobile via un boîtier électronique, se parent de nouvelles fonctions.

Il a été baptisé Eugène, du prénom du préfet de Seine Eugène Poubelle qui obligea au XXe siècle les propriétaires d’immeubles à mettre à la disposition des locataires des récipients communs pour y jeter leurs déchets, certains réservés aux matières putrescibles, d’autres aux matières imputrescibles. Il s’agit d’un boîtier électronique équipé d’un écran LCD et d’un lecteur de codes-barres qui s’installe au-dessus de notre poubelle au moyen d’un système de fixation sans clou ni vis. Son but ? Nous aider, via une application mobile, premièrement à trier nos déchets plus efficacement, deuxièmement à établir des listes de course plus ciblées afin de réduire toute forme de gaspillage. Autrement dit à mieux recycler et mieux consommer. Il suffit pour cela de scanner chaque produit avant de le mettre au rebut.

Cet objet a été développé par la start-up UZER, créée mi-2014, dans le but de réintégrer le geste de tri au cœur du parcours de consommation. À l’origine de cette innovation, un double constat : « Le tri des déchets est plébiscité : la plupart des gens le citent comme étant le 1er geste en faveur de l’environnement. Pourtant, seule 1 personne sur 2 le pratique au quotidien et encore la moitié d’entre elles se trompe de sac en le faisant car les règles de tri sont parfois difficiles à comprendre d’autant plus qu’elles varient d’une ville à l’autre, voire d’un arrondissement à l’autre. Résultat : en France, près d’un camion sur 4 est refusé en centre de tri (22 %) et 50 % des poubelles ordinaires qui pourraient être triées ne le sont pas », indique Paul Alarcon, cofondateur de UZER. Et de poursuivre :« De plus, nous ne sommes pas récompensés pour nos gestes. Or, les consommateurs attendent un accompagnement de la part des marques ».

À la vocation première de ce boîtier qui était d’afficher une consigne de tri détaillée et géolocalisée relative à un produit après l’avoir scanné, se sont donc ajoutés d’autres fonctionnalités comme le suivi nutritionnel - ingrédients et allergènes pour l’instant et bientôt valeurs nutritionnelles -, ainsi qu’un mémo conso. « Le mémo conso enregistre chaque produit jeté, ce qui permet de connaître le nombre de briques de lait que l’on consomme chaque mois par exemple et d’analyser sa consommation. À partir de cet outil, on peut créer sa liste de course et l’envoyer directement via l’application dans le panier en ligne de son distributeur », explique Paul Alarcon. « La connexion à l’application mobile permet de suivre la performance et l’utilisation des produits avec, à la clé, un gain de points qui se traduit en bons d’achat ». Pour ce faire, l’application accède en temps réel aux bases produits des distributeurs et des marques, qui sont réceptives à ce nouvel outil qu’elles voient comme un levier de fidélisation et de communication intéressant. S’associer à Eugène, c’est s’associer à un geste de tri perçu comme positif et éco-friendly.

Après un peu plus de 2 ans de développement, le lancement grand public d’Eugène est prévu pour la rentrée 2017. Le boîtier coûte 79 euros et peut être précommandé sur le site Internet uzer.eu. Plus de 500 réservations ont déjà été effectuées par des particuliers ou des grands comptes (collectivités publiques, industriels du recyclage, distributeurs) chez qui le produit sera testé à grande échelle.

Mélanie Trélat

Publié le mercredi 5 juillet 2017


Technologie & IT
distraction free
DISTRACTION FREE MODE

Que l’Innovation soit avec vous

Tout est innovation et les innovations sont partout : matérielles ou conceptuelles, parfois surprenantes, la plupart du temps durables, fréquemment associées aux nouvelles technologies et souvent ...

Nos partenaires Technologie & IT


Nos partenaires Technologie & IT

Nos partenaires