Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Enseignement fondamental : stage d’insertion professionnelle et concours de recrutement adapté à partir de 2016
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Enseignement fondamental : stage d’insertion professionnelle et concours de recrutement adapté à partir de 2016

Politique & Gouvernance

Publié le
jeudi 4 décembre 2014 à 08:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

La réforme de la Fonction publique introduira l’obligation d’un stage d’insertion professionnelle de trois ans pour tous les nouveaux enseignants. À l’enseignement fondamental, où le stage d’insertion n’existe pas à l’heure actuelle, un stage de trois ans sera donc introduit pour tous les instituteurs. Avec cette introduction, le concours de recrutement à l’enseignement fondamental sera également adapté.

Le nouveau concours et le stage entreront en vigueur en 2016. En 2015, le système restera inchangé

Le nouveau concours et le stage entreront en vigueur en 2016. En 2015, le système restera inchangé. Pour mieux permettre aux candidats de l’enseignement fondamental de se préparer à la session 2015 du concours de recrutement, les questionnaires des sessions 2013 et 2014 seront publiés sur le site internet du ministère.

À partir de 2016, le concours, qui prend actuellement la forme d’un examen-concours, sera transformé en simple concours. En d’autres termes, les candidats qui se placeront en rang utile selon leurs résultats aux épreuves seront admis au stage pédagogique dans la limite des postes disponibles, indépendamment des notes obtenues.

Le futur stage pédagogique prévoit trois moments d’évaluation au cours des trois années. La confiance dans la formation initiale de quatre ans et le dispositif de stage mis en place par l’Institut de formation de l’Éducation nationale (IFEN) rendent donc superflu le caractère éliminatoire d’un examen d’entrée en stage d’insertion.

Pour mieux répondre aux besoins individuels des stagiaires à l’enseignement fondamental, le stage sera personnalisé, c.-à-d. qu’il complètera la formation de chaque candidat en mettant l’accent sur les volets qu’il n’aura pas vues pendant sa formation initiale.

Communiqué par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse le 26/11

Publié le
jeudi 4 décembre 2014


Politique & Gouvernance
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires