Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Eis Epicerie Zolwer : acheter consciemment, vivre sainement
facebook twitter linkedin scoopit

Eis Epicerie Zolwer : acheter consciemment, vivre sainement

Qualité de vie

Publié le
vendredi 9 décembre 2016 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

L’épicerie solidaire de Soleuvre vise à favoriser le retour à l’emploi et la création locale de richesses tout en offrant des produits sains. Un peu plus d’un an après son ouverture, la brasserie qui y est liée fait le plein tous les midis.

Qu’est-ce qu’une épicerie solidaire au juste ? C’est une épicerie qui remet le pied à l’étrier à des demandeurs d’emploi en participant à des mesures de réinsertion, qui favorise la création de jobs locaux en s’approvisionnant chez des fournisseurs du coin, qui est ouverte à tous : aux consommateurs lambda comme aux bénéficiaires de l’Office social de la commune qui peuvent venir y acheter, sans discrimination et sans stigmatisation, une large variété de produits de qualité, dont les matières premières ont été cultivées ou élevées de manière saine et dans un rayon géographique limité.

L’idée de monter un magasin qui fonctionnerait selon ce modèle a germé il y a une dizaine d’années dans les esprits des membres du CIGL de Sanem puis elle a été progressivement oubliée pour refaire surface il y a 3 ans. Une asbl (EcoSol) et une coopérative (EpiSol) ont alors été créées pour respectivement porter et gérer le projet. L’épicerie a enfin vu le jour en juin 2015 au 2, rue du Knapp à Soleuvre, sous l’enseigne Eis Epicerie.

Suivant le slogan qui est le sien « Acheter consciemment, vivre sainement », Eis Epicerie propose plus de 1.500 articles provenant de 70 fournisseurs différents, dont une douzaine sont des ateliers protégés. La marchandise est sélectionnée selon 4 critères qui sont, par ordre d’importance, l’origine locale ou régionale pour favoriser les circuits courts et la création de richesse locale, la culture biologique et le fait de limiter les emballages à leur strict minimum pour minimiser l’empreinte environnementale, et enfin le fait d’être issu du commerce équitable ou d’avoir été payé au prix juste à un petit producteur ou commerçant. Par exemple, une partie des légumes sont fournis par l’entreprise d’insertion par le travail Colabor et sont cultivés sur le territoire même de la commune de Sanem, qui va d’ailleurs mettre d’ici peu 1 nouvel hectare à disposition. Toutes sortes de produits sont disponibles : viande, poisson, œufs bio locaux, fromages du terroir à la coupe, pâtes, riz et autres féculents en vrac, produits laitiers, des produits estampillés Vegan, d’autres sans gluten, ainsi que des produits d’entretien de la maison doux pour l’environnement et des produits d’hygiène dont, par exemple, les couches pour bébé lavables distribuées par la société luxembourgeoise Nappilla. « Nous voulons favoriser les entreprises qui respectent l’environnement et le cadre de travail. C’est pourquoi il est important pour nous de connaître nos fournisseurs et de savoir d’où proviennent nos produits », souligne Jos Piscitelli, coordinateur délégué, président de l’association EcoSol et vice-président de la coopérative EpiSol.

L’esprit de Eis Epicerie, c’est donc tout l’inverse de l’esprit d’une grande surface. Ici, plusieurs gammes de produits sont disponibles mais pas de place au low-cost, et l’on fonctionne comme une épicerie de quartier où tout le monde se connaît : les clients et les employés, les gérants et les fournisseurs. « L’idée est d’inciter nos clients à acheter dans des quantités plus justes mais plus souvent, c’est aussi de les inviter à venir avec leurs propres paniers et bocaux, tout cela afin d’éviter le gaspillage. Nos produits étant des produits de qualité, ils coûtent un peu plus cher que la moyenne, mais nos clients s’y retrouvent en consommant plus raisonnablement », explique Jos Piscitelli. Autre initiative pour réduire le gaspillage : on donne une seconde chance aux produits qui approchent de la date de péremption en les mettant en promotion ou en les utilisant dans la cuisine qui est servie chaque jour à la brasserie attenante.

Car, Eis Epicerie, c’est aussi un espace café et restaurant où l’on peut déguster chaque jour un menu du jour presque totalement bio en version végétarienne ou traditionnelle 70 % bio, ainsi que quelques desserts et pâtisseries, accompagnés de bières, vins, jus et eaux locaux ou d’un café fairtrade. Le tout, dans une ambiance chaleureuse et conviviale, autour de grandes tablées qui favorisent les rencontres et les échanges. Les jours de bouchées à la reine, la salle ne désemplit pas et chacun repart avec ses tupperwares bien garnis pour le repas du soir. La formule a tellement de succès que des tables ont dû être ajoutées qui empiètent progressivement sur la partie magasin.

C’est également dans cet espace que sont organisés des after work qui permettent de goûter les produits commercialisés dans l’épicerie ou des workshops sur des thématiques comme le portage des bébés ou la cuisine saine.

Subventionnée au départ par la commune de Sanem, la boutique tourne aujourd’hui comme un entreprise classique, grâce à une douzaine d’employés, dont un peu plus de la moitié bénéficient d’une mesure de réinsertion professionnelle, et à de nombreux bénévoles. Elle a reçu le prix Tremplin 2016 de la fondation éponyme, elle-même sous l’égide de la Fondation de Luxembourg, et l’objectif de ses gérants est aujourd’hui de pérenniser les activités.

En savoir plus : www.eisepicerie.lu

Sur la photo : Myriam Cecchetti, présidente de EpiSol Sanem et Jos Piscitelli, président de EcoSol Sanem

Mélanie Trélat

Publié le
vendredi 9 décembre 2016


Qualité de vie
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE

Moins consuméristes, plus consommactifs !

Chacun de nos achats a une incidence au niveau économique, environnemental et social. Nos choix de consommation ne sont donc pas anodins puisqu’ils influent sur le monde qui nous entoure. Ils sont...

Nos partenaires Qualité de vie


Nos partenaires Qualité de vie

Nos partenaires