Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
ECPAT Luxembourg est de retour au Sénégal
facebook twitter linkedin scoopit

ECPAT Luxembourg est de retour au Sénégal

Droits humains & solidarité

Publié le
vendredi 17 mars 2017 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

Notre nouveau projet au Sénégal a été inauguré le 18 janvier 2017 en présence de Monsieur le Directeur des Droits de Protection de l’Enfance et des Groupes vulnérables du Sénégal et de Madame Marion Segnana, Chargée d’Affaires à l’Ambassade du Grand-Duché de Luxembourg au Sénégal ainsi que des acteurs de la protection de l’enfance, des journalistes et des parlementaires.

Ce projet qui s’insère dans notre nouvel Accord-Cadre de Coopération signé avec le ministère des Affaires étrangères et européennes le 18 janvier 2017, a pour objectif de renforcer la protection des enfants contre l’exploitation sexuelle au Sénégal à travers des actions de prévention, de protection et de réhabilitation mises en place par nos partenaires Action Jeunesse et Environnement (AJE), Centre de Guidance infantile et familiale Dakar (CEGID) et ONG Jeunesse et Développement (JED).

ECPAT Luxembourg a développé différents projets de lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants au Sénégal depuis 2001. Les premières activités développées étaient un renforcement de la famille, suivies par un travail de prise en charge de mineurs vulnérables et en conflit avec la loi.

En 2013, il nous a semblé important de refaire un état des lieux de la situation dans le pays. Ainsi, nous avons commandité une étude à l’Université de Dakar, mené des missions sur le terrain et organisé un atelier de réflexion avec des acteurs concernés par la problématique. Ces recherches, mais également des médias et acteurs de la protection de l’enfance concluent à une croissance du fléau de l’exploitation sexuelle des enfants depuis plusieurs années et notamment celle générée par les voyages et le tourisme.

Malgré la croissance économique du pays des dernières années, des situations de grande précarité existent toujours qui favorisent malheureusement le développement de l’exploitation sexuelle des enfants à des fins commerciales. S’ajoutent à la précarité divers facteurs qui contribuent également à ce développement : une insuffisance de connaissance des risques par les enfants, les familles et les communautés ; peu ou pas de détection ou de signalement des cas d’abus et d’exploitation ; une « normalisation » ou une tolérance de la problématique ; un manque de connaissance des dispositions juridiques en la matière.

Les activités mises en place dans le cadre de notre projet au Sénégal visent à contribuer à la réduction de ces facteurs de vulnérabilités pour lutter efficacement contre l’exploitation sexuelle. Ainsi, il est important de développer des actions de sensibilisation auprès des enfants exposés à l’exploitation sexuelle afin qu’ils comprennent bien ce que c’est et ainsi renforcer leurs capacités pour mieux s’en protéger. Les familles et communautés autour de ces enfants doivent également être sensibilisées et renforcées afin de favoriser la prévention, la détection et le signalement des cas d’exploitation sexuelle des enfants. Il est important également de renforcer les structures locales de protection de l’enfance et de vulgariser et diffuser les dispositions juridiques en la matière. Enfin, des enfants vulnérables ou victimes seront également suivis et protégés de l’exploitation sexuelle.

Parmi les activités majeures du projet, on peut noter que près de 6.000 enfants seront sensibilisés et 300 pris en charge. Des milliers de personnes de leur entourage seront sensibilisés et plus de 1.000 visites aux domiciles d’enfants vulnérables seront organisées.

Sur deux ans le budget vaut 257.000 euros, dont 205.600 euros (80 %) sont cofinancés par le ministère des Affaires étrangères et européennes. ECPAT Luxembourg participe avec 51.400 euros (20 %) au budget total.

Communiqué par ECPAT

Publié le
vendredi 17 mars 2017


Article de notre partenaire

Droits humains & solidarité
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Droits humains & solidarité


Nos partenaires Droits humains & solidarité

Nos partenaires