Le Quotidien des enjeux du développement durable !

mercredi 26 juillet 2017

Des sanitaires accessibles à tous
facebook twitter linkedin scoopit

Des sanitaires accessibles à tous
Qualité de vie

Publié le mardi 4 avril 2017 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

Cette année, la loi sur l’accessibilité des bâtiments devrait être revue et corrigée par le ministère de la Famille. La version actuelle, datant de 2001, n’est plus à jour.
Rencontre avec Fabiano Munisso, directeur de l’ADAPTH, centre de compétence national pour l’accessibilité des bâtiments

L’esprit de cette loi et de son règlement découle de la Convention relative aux droits des personnes handicapées de l’Organisation des Nations unies, ratifiée par le Luxembourg en 2011. Elle vise à assurer la dignité et l’égalité devant la loi, les droits humains et les libertés fondamentales des personnes souffrant de handicap. En vertu de cette convention, chacun doit pouvoir profiter des mêmes services sans contraintes, quelles que soient ses capacités.

Comment la loi va-t-elle évoluer en 2017 ? « La loi ira plus loin dans le sens où elle ne concernera non plus seulement les bâtiments et espaces ouverts au public relevant de l’État ou des communes, mais aussi ceux du domaine privé. Sont concernés, par exemple, les hôtels et restaurants, les centres commerciaux, les cabinets médicaux, etc., mais également les parties communes de nouveaux ensembles résidentiels », répond Fabiano Munisso, « La loi s’appliquera à toutes les nouvelles constructions ouvertes au public et, pour l’État et les communes, il est prévu une mise en conformité du patrimoine existant dans un délai bien précis, mais qui fait encore l’objet d’une étude ».

C’est aussi au niveau de sa mise en œuvre que la réglementation sera plus rigoureuse. « Prenons l’exemple des sanitaires. Elle imposera de créer des toilettes accessibles partout où il y a aura des sanitaires « classiques » : un WC femme et un WC homme accessibles s’ils se trouvent dans le bloc sanitaire ou un WC asexué s’il est hors du bloc. L’accès aux WC doit pouvoir se faire des deux côtés de la cuvette. Si cette possibilité n’est pas donnée, il faudra en créer deux : un avec accès à gauche, l’autre à droite. Dimensions des WC et des barres, espace entre les barres, espace par rapport aux murs, hauteur des différents éléments, aire de rotation, espaces d’approche du WC et du lavabo, espace d’utilisation de la porte qui, dans le meilleur des cas, devrait être une porte coulissante, auront des caractéristiques clairement définies et plus compréhensibles pour les installateurs », indique Fabiano Munisso.

Le but final est le Design for all, comme le souligne le directeur de l’ADAPTH : « L’idéal est d’aller plus loin, de ne pas faire de différence entre personnes en situation de handicap et personnes valides en créant des espaces et services communs utilisables par tous, qui répondent d’emblée à tous les besoins sans nécessité de solutions spécifiques ». 

Mélanie Trélat

Plus d’informations sur www.adapth.lu > Normes

Source : NEOMAG

Consultez en ligne NEOMAG #05

© NEOMAG - Toute reproduction interdite sans autorisation préalable de l’éditeur

Publié le mardi 4 avril 2017


Article de notre partenaire
Qualité de vie
distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Qualité de vie


Nos partenaires Qualité de vie

Nos partenaires