Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !

mercredi 18 octobre 2017

Des projets de coopération au développement en Afrique de l'Ouest et à Madagascar
facebook twitter linkedin scoopit

Des projets de coopération au développement en Afrique de l’Ouest et à Madagascar
Droits humains & solidarité

Publié le jeudi 11 août 2016 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

La Fondation Follereau Luxembourg (FFL) publie son rapport annuel

Dans son rapport annuel 2015, la FFL informe au sujet des projets de coopération au développement, des campagnes de sensibilisation, des finances et de l’organisation générale de la fondation. Le rapport a pour objet de donner un aperçu global sur les activités de la FFL et de donner la possibilité de suivre de près les projets et initiatives de la fondation. Le Conseil d’administration, ainsi que les permanents de la fondation se réjouissent de pouvoir communiquer un rapport positif pour 2015.

Depuis 50 ans, la FFL œuvre dans le domaine de la coopération au développement et a au fil des années élargi son champ d’action. Ainsi les activités dans les projets de coopération au développement 2015 se concentrent sur deux grands axes : l’amélioration de la santé communautaire publique et l’aide à l’enfance en détresse. D’une part, il s’agit sous le slogan « Health is wealth » de contribuer à l’amélioration de l’accès aux soins et de la situation sanitaire générale des populations les plus démunies dans nos pays d’intervention. Un soutien plus ciblé encore revient aux femmes enceintes et aux enfants, ainsi qu’à des personnes souffrantes de maladies tropicales négligées, telles que l’ulcère de Buruli et la lèpre. D’autre part, sous le slogan « Let kids be kids », la FFL œuvre pour les enfants et les jeunes sans perspectives. Trop d’enfants africains sont contraints de vivre dans des conditions désespérantes. Victimes de traite, enfants des rues ou vivant dans une pauvreté extrême, ils sont privés d’éducation et par conséquent d’apprendre une profession. Sous ces conditions de départ, ils n’ont pas de perspectives de mener une vie autonome et en dignité. À travers les projets d’aide à l’enfance en détresse, la FFL essaye de remédier à cette situation.

« Health is wealth » se réfère à 24 projets dans lesquels sont investis 84 % du budget global de coopération au développement de la fondation. « Let kids be kids » comporte 11 projets sur 16 % du budget global. Avec 35 projets dans 9 pays africains, la FFL s’investit au quotidien aux côtés de ses partenaires locaux au service des bénéficiaires. Ainsi, des projets déjà en cours en 2015 ont pu être élargis par des activités complémentaires et de nouvelles lignes d’intervention ont pu être initiées. Outre la construction de centres de santé et l’ouverture de centres de formation professionnelle, un accent particulier a été mis sur la lutte contre les mutilations génitales féminines par le biais de séances de sensibilisations au Burkina Faso et au Mali. La sensibilisation de la population locale concernée joue également un rôle central dans la lutte contre les maladies tropicales négligées. Les gens apprennent à se protéger par des gestes simples de prévention et à réagir de manière efficace lors du dépistage des premiers symptômes.

La FFL est également active au Luxembourg en matière d’éducation au développement dans les écoles et aussi de sensibilisation du grand public à travers des événements comme des concerts, des conférences ou aussi des expositions thématiques.

Si vous désirez avoir plus d’informations sur les activités de la FFL, n’hésitez pas à consulter le pdf sur www.ffl.lu ou à demander une copie papier du rapport annuel via le 44 66 06 1 ou info@ffl.lu.

Illustration : © FFL

Communiqué par la Fondation Follereau – www.ffl.lu

Publié le jeudi 11 août 2016


Article de notre partenaire
Droits humains & solidarité
Communiqué
distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Droits humains & solidarité


Nos partenaires Droits humains & solidarité

Nos partenaires