Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
De l’intérêt de la ventilation mécanique contrôlée
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

De l’intérêt de la ventilation mécanique contrôlée

Architecture & construction

Publié le
vendredi 19 avril 2013 à 13:30

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Auparavant simple option, la ventilation est désormais obligatoire dans les constructions de maisons classe B, dites étanches. Pour autant, méfiance et craintes sont partagées par beaucoup.

La VMC sert à recréer et remplacer en partie la quantité d’air qui s’échappe par les jointures, portes ou autres fuites

Quel est l’intérêt de rendre une habitation plus étanche ?

Il y a quelques décennies encore (ndlr : années 1970), l’énergie était bon marché et les habitations sans isolation pouvaient être chauffées sans ruiner leurs habitants. Aujourd’hui ce n’est plus le cas, les coûts ont bondi suite aux divers chocs pétroliers, l’écologie a pris beaucoup plus d’importance et la crise impose sa rigueur dans les portes monnaies alors que les coûts de l’énergie, eux, se sont envolés.

Or, une maison mal isolée et non étanche représente un énorme potentiel de déperdition de chaleur. Chaleur sur laquelle les ménages ont tendances à essayer d’économiser en ne chauffant que les pièces de vie de leurs maisons et en calfeutrant leurs portes et fenêtres. Une solution aussi économique pour le compte en banque que désastreuse pour les bâtiments dans lesquels les différences de températures entre les pièces et le manque d’aération entraîne l’apparition de problèmes de condensation, d’humidité et de moisissures.

Rendre sa maison plus étanche, c’est donc, avant tout, éviter la déperdition de chaleur et permettre à l’air de circuler librement sur toute la surface. Primordiale pour les maisons passives et basse énergie, l’étanchéité de l’habitation va de pair avec l’isolation car elle empêche les courants d’air froid extérieurs de pénétrer ainsi que l’air chaud intérieur de sortir.

 

Pourquoi ouvrir les fenêtres ne suffit pas ?

Ouvrir ses fenêtres offre, certes, une aération intensive mais périodique car liée à l’unique bon vouloir des occupants du bâtiment. Par ailleurs, entre deux périodes d’ouvertures, le taux de CO2 peut fortement varier dans une pièce et dépasser ainsi la valeur de 1.000 PPM qui est le taux recommandé.

De plus, ouvrir ses fenêtres, c’est aussi faire entrer, en cas de mauvais temps, la pluie et le froid, ou, si vous habitez en ville, les nuisances sonores environnantes (ndlr : trafic routier, travaux, etc.).

Bien entendu, inutile de préciser que, lorsque l’on ouvre une fenêtre, la déperdition de chaleur atteint largement les 100%, chaleur qui ne pourra pas être récupérée par la VMC.

 

Pourquoi isoler et rendre une maison étanche pour ensuite créer un trou de ventilation qui laissera entrer l’air froid ?

Créer une ventilation est nécessaire pour conserver et améliorer le confort des habitants dans leurs lieux de vie ou de travail.
Les ventilations mécaniques contrôlées, aussi appelées VMC, permettent de fournir, grâce à un calcul et une mécanique adapté, la quantité exacte d’air frais aux endroits désirés et nécessaires aux occupants d’un lieu (ndlr : il a été prouvé qu’au-dessous d’un certain seuil de CO2, nos capacités mentales et physiques peuvent être diminuées – fatigue, lenteurs, difficultés à respirer, etc. -).

Par ailleurs, il faut savoir que les VMC actuelles récupèrent environ 90% de la chaleur qui transite par la bouche d’aération. L’air qui entre dans l’habitat est donc simplement réchauffé par l’air chaud qui en ressort, permettant de garder la chaleur à l’intérieur tout en aérant constamment les pièces.

Ce dernier mot n’est pas mis au pluriel par hasard, car la ventilation apporte bien de l’air réchauffé dans toutes les pièces de la maison ! Donc, en hiver, plus de couloirs ou de pièces froides, et les portes intérieures peuvent rester ouvertes.

Enfin, dernier avantage et non des moindres : l’air entrant peut être filtré de tous les pollens par la VMC.

 

Peut-on utiliser la ventilation comme climatisation ou comme chauffage ?

Non ! Une VMC n’est ni une climatisation dont l’objectif est de refroidir la maison, ni un chauffage qui, lui, la réchauffe ! La VMC sert à recréer et remplacer en partie la quantité d’air qui, auparavant, s’échappait par les jointures, portes ou autres fuites. Son débit reste modéré, contrairement aux climatiseurs qui produisent de l’air froid à débit élevé, provoquant même parfois des maux de gorges ou des sensations d’inconfort.

En revanche, la récupération d’air n’est pas obligatoire et l’habitant peut choisir, grâce aux réglages de l’appareil, de ne pas récupérer la chaleur, ce qui peut être utile en cas de canicule.

Des capteurs peuvent être installés pour détecter l’humidité ou le taux de CO2 et activer le flux d’air en conséquences. Le but de la VMC est vraiment de ventiler la maison en fonction de ses besoins réels, sans gaspiller d’énergie.

 

www.clk.lu

Publié le
vendredi 19 avril 2013


Article de notre partenaire

CLK Constructions s.àr.l.
Architecture & construction
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires