Le Quotidien des enjeux du développement durable !

mercredi 23 août 2017

Consommer bio et local au Luxembourg ?
facebook twitter linkedin scoopit

Consommer bio et local au Luxembourg ?
Santé-Environnement

Publié le mercredi 31 mai 2017 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

Notre petit territoire offre de nombreuses solutions alternatives dans le domaine alimentaire, il est aisé de s’adresser au petit producteur pour savoir d’où vient le produit et comment il est cultivé.

De plus en plus de consommateurs optent pour ce type de relation de proximité mais aussi de durabilité. Circuit court producteur-consommateur, volonté d’une agriculture respectueuse de l’environnement, achat de produits de saison, participation à une économie locale, autant de paramètres qui incitent et participent à la notion de développement durable.

Une nécessité

Le consommateur est conscient que sa façon de consommer impacte directement sa santé mais aussi son environnement. Une réelle prise de conscience s’opère depuis quelques années et l’envie de manger mieux, d’œuvrer pour la planète fait qu’un besoin en aliments sains et soucieux de l’environnement émerge de toute part.

Au Luxembourg, les produits régionaux se trouvent chez les petits producteurs locaux, sur les marchés sous l’appellation courante de « vente de produits locaux » ou « du terroir ». L’utilisateur de ce type d’agriculture est en quête de qualité et de traçabilité des produits.

Les points de ventes de produits du terroir sont répertoriés sur le site visitluxembourg.com. Les marchés quant à eux sont listés sur le site maart.lu.

Au Luxembourg, le concept du panier bio connaît aussi un franc succès, que ce soit des paniers repas ou paniers de fruits et légumes proposés au fil des saisons, le bio a décidément la cote et incontestablement, il fait de plus en plus d’émules.

Sur Infogreen nous avons déjà eu l’occasion de citer OUNI, la boutique sans emballages, zéro plastique, ces produits sont importés de la Grande Région et sont uniquement bio... Cette idée innovante réunit de nombreux adeptes au Grand-Duché.
www.ouni.lu
L’association SOS faim, un de nos partenaires Infogreen également, a mis en place une « carte interactive » des circuits alternatifs et biologiques au Grand-Duché.
Tous les protagonistes y figurent, des producteurs aux points de ventes et de consommations. changeonsdemenu.lu

Nous sommes aussi fiers de vous parler d’un autre établissement partenaire d’Infogreen, le restaurant biologique Casa Fabiana qui propose une cuisine saine et originale et élabore chaque semaine un menu bio.http://www.casafabiana.lu/

Un véritable enjeu de santé publique

Voilà quelques semaines, lors d’une conférence de la santé, la ministre Lydia Mutsch chargée de la santé s’est entretenue avec des acteurs de santé mais aussi avec des professionnels du secteur bio. Le but étant de promouvoir une alimentation plus saine au Luxembourg et d’inciter la population à bouger plus. La ministre a insisté sur le fait qu’il est primordial de « montrer comment on peut sensibiliser dès le plus jeune âge à travers une alimentation saine. Il s’agit de définir le rôle de la société civile et des associations pour promouvoir le sport comme moyen de prévention des maladies » par exemple. D’où la campagne de prévention « manger et bouger sainement » mené par le ministère de la Santé.

Loin d’être tendance c’est un art de vivre qui se développe largement. Ce petit clin d’œil nous rappelle que bien se nourrir permet aussi de rester en bonne santé.

Sara Infogreen
https://www.infogreen.lu/

Publié le mercredi 31 mai 2017


Article de notre partenaire
Santé-Environnement
article
distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Santé-Environnement


Nos partenaires Santé-Environnement

Nos partenaires