Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Commission européenne : énergie et climat dans le même panier
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Commission européenne : énergie et climat dans le même panier

Politique & Gouvernance

Publié le
mercredi 10 septembre 2014 à 12:45

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Jean-Claude Juncker a présenté la composition du nouvel exécutif européen qui entrera en fonction à partir du 1er novembre prochain. Si la parité est respectée, de nombreux déçus regrettent déjà la réunification des commissariats de l’Energie et du Climat en un “superportefeuille“.

Cette fusion risque de mettre en retrait la priorité politique de l’UE de lutte contre le changement climatique

L’information circulait depuis quelques jours dans les couloirs de la Commission européenne, si bien qu’un certain nombre d’eurodéputés d’obédiances diverses avaient pris la plume. La lettre ouverte n’avait alors pas échappé à nos confrères d’Euractiv.fr qui ont dévoilé l’affaire à la fin de la première semaine de septembre : Jean-Claude Juncker imagine une fusion des commissariats de l’Energie et du Climat en un seul et même « superportefeuille ».

La lettre n’a pas suffit à convaincre le successeur de José Manuel Barroso qui a dévoilé, le 10 septembre dernier, la liste de son « équipe gagnante », composée de septs grands portefeuilles elle fusionne donc l’Energie et le Climat.

« Une erreur »

Distincts jusqu’à aujourd’hui, ces deux portefeuilles étaient alors représentés par Günther Oettinger (commissaire responsable de l’Energie) et Connie Hedegaard (commissaire responsable de l’Action pour le climat). Désormais, c’est l’Espagnol Miguel Arias Cañete qui portera seul la charge de ces deux postes réunis en un. Il aura notamment pour missions de réduire la consommation énergétique de l’UE et de diversifier son mix énergétique, mais surtout, de « fonder une Union de l’énergie ».

S’il est vrai que l’élection d’un nouveau président de la commission « fournit l’occasion rare de faire un nettoyage en profondeur », comme l’expliquait Karl Aiginger, directeur de l’Institut Autrichien de Recherche Economique et coordinateur du consortium de recherche Welfare-Wealth-Work dans une interview au Figaro, ce genre de “remaniement européen“ semble loin d’être une bonne idée. En effet, si une coordination étroite entre les deux commissariats semble essentielle, une gestion séparée des deux portefeuilles permettait cependant d’éviter d’éventuels conflits d’intérêts.

Pour Maeve McLynn, responsable de la politique de développement et de lutte contre le changement climatique auprès de Climate Action Network Europe, cette fusion risque de « mettre en retrait la priorité politique de l’UE de lutte contre le changement climatique ». Au Luxembourg, la voix du vert Claude Turmes s’est déjà élevée. Sur Twitter, il parle d’« une erreur » à l’aube de la conférence de l’ONU sur le climat qui doit avoir lieu fin septembre . Dernier espoir pour les eurodéputés et autres reponsables contre cette fusion, le Parlement européen. C’est à lui d’approuver (ou non) la mise en place de cette nouvelle équipe exécutive.

Photo : Miguel Arias Cañete © World Trade Organization sur Flickr

Publié le
mercredi 10 septembre 2014


Politique & Gouvernance
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires