Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Cohérence pédagogique pour la construction au Luxembourg
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Cohérence pédagogique pour la construction au Luxembourg

B to B

Publié le
mercredi 29 janvier 2014 à 08:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Finances et promotion du secteur de la construction, tels sont deux des cinq piliers sur lesquels reposent le soutien aux entreprises dans leur évolution, selon Bruno Renders et le Conseil pour le Développement Economique de la Construction qu’il représente. - See more at : http://www.infogreen.lu/article/permettre-la-competitivite-durable-du-secteur-de-la-construction#sthash.ZC0rcmXZ.dpuf

Finances et promotion du secteur de la construction, tels sont deux des cinq piliers sur lesquels reposent le soutien aux entreprises dans leur évolution, selon Bruno Renders et le Conseil pour le Développement Economique de la Construction qu’il représente.

Dans la suite de son entretien pour le Lëtzebuerger Gemengen, Bruno Renders, directeur du Conseil pour le Développement Economique de la Construction, dévoile les trois autres piliers fondamentaux qui permettront selon le conseil de soutienir le secteur de la construction luxembourgeoise dans les années à venir, à commencer par le plus important d’entre eux : la formation !

Avec l’émergence de compétences et de métiers "verts", 2.000 personnes supplémentaires devront être formées chaque année

Le Conseil pour le Développement Economique de la Construction (CDEC) est une organisation patronale qui regroupe les deux actionnaires historiques de l’Institut de Formation Sectoriel du Bâtiment (IFSB), à savoir la Fédération des Entreprises de Construction et de Génie Civil et le Groupement des Entrepreneurs du Bâtiment et des Travaux Publics. Elle a été créée en 2008 pour accompagner les entreprises de construction luxembourgeoises dans les défis qu’elles auront à relever dans les années à venir et pour assurer qu’elles restent compétitives, innovantes et participatives dans un contexte de mutation profonde du secteur. Pour soutenir au mieux les entreprises dans leur évolution, le CDEC a élaboré une stratégie sectorielle reposant sur cinq piliers liés et interdépendants.

Après avoir parlé des deux premiers piliers que sont les finances et la promotion du secteur de la construction , Bruno Renders évoque le plus important des cinq piliers : la formation.3

l’IFSB:un outil pédagogique parfaitement adapté

Le CDEC est membre fondateur de l’IFSB et de l’asbl Formation du Secteur Intérimaire qui s’occupe de la formation, notamment en matière de sécurité, dans le secteur du travail intérimaire, ce qui est une question de cohérence pédagogique quand on sait que près d’un tiers du personnel intérimaire travaillant au Luxembourg le fait dans une entreprise de construction. Le CDEC est également présent depuis 2012 en Wallonie par le biais de Greenwall, un pôle de compétences en construction durable. Avec l’émergence de compétences et de métiers verts, 2.000 personnes supplémentaires devront être formées chaque année. Le CDEC collabore pour cela étroitement avec les différentes fédérations professionnelles et dispose déjà, avec l’IFSB, d’un outil pédagogique parfaitement adapté.

Au programme, la création d’une école des cadres, sous le nom de LuCA (pour Luxembourg Construction Academy), proposant des formations initiales et continues diplômantes de haute volée sur des thématiques pointues comme les Smart Cities et les Smart Buildings. Ces formations seront dispensées en collaboration avec trois grandes universités et écoles européennes. Les premiers cours sont prévus pour juin 2014.

Vient ensuite l’ingénierie, quatrième pilier, qui est pilotée, entre autres, par Cocert, l’agence sectorielle de maîtrise de l’efficacité énergétique des bâtiments, dont le rôle est de conseiller les organisations, les entreprises, mais aussi les communes en matière d’efficacité énergétique, d’effectuer pour elles divers tests, des simulations et des certifications et, enfin, de déployer de nouveaux outils liés à l’efficacité énergétique à leur intention.

Neobuild : bâtiment didactique

Last but not least, l’innovation. Neobuild, le premier Pôle d´Innovation Technologique de la Construction Durable, a été créé en 2011. Ses missions sont, d’une part, de soutenir les porteurs de projet en les aidant à monter leur dossier de financement, à trouver des partenaires techniques ou financiers, à développer des produits en prenant en considération la dimension sociétale et, d’autre part, de permettre le transfert de l’innovation technologique jusque sur les chantiers luxembourgeois, par exemple en organisant diverses conférences ou séminaires, ou en mettant en place des formations pour que le produit soit connu et maîtrisé. L’innovation se manifeste également à travers la coopération au développement et la transposition du modèle luxembourgeois dans d’autres pays. Ce pourrait notamment être le cas au Cap Vert où des synergies sont actuellement en cours de discussion.

L’emblème de Neobuild est un bâtiment didactique exceptionnel autour de la maison passive, une première en Europe, qui est actuellement en construction sur la zone d’activités Krakelshaff à Bettembourg.

Le groupe CDEC a développé divers outils au service des entreprises du secteur, parmi lesquels on peut citer le service CSR 26000, qui accompagne les cadres dans la mise en place au sein de leur organisation d’une démarche structurée en matière de RSE et qui se base sur la norme ISO 26000, ou encore SCIPRISC, un coaching sur le thème de la sécurité plutôt dédié aux petites ou très petites entreprises. 

Retrouvez la première partie de l’interview de Bruno Renders qui voit les finances et la promotion du secteur de la construction comme les deux premier pilliers de la construction afin de Permettre la compétitivité durable du secteur de la construction .Finances et promotion du secteur de la construction - See more at : http://www.infogreen.lu/article/permettre-la-competitivite-durable-du-secteur-de-la-construction#sthash.g72fp3LE.dpuf

Photo ©Marlene Soares

 

Publié le
mercredi 29 janvier 2014


Article de notre partenaire

Institut de Formation sectoriel du Bâtiment (IFSB)
B to B
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires B to B


Nos partenaires B to B

Nos partenaires