Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Carole Dieschbourg au Conseil Environnement à Luxembourg
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Carole Dieschbourg au Conseil "Environnement" à Luxembourg

Politique & Gouvernance

Publié le
vendredi 30 octobre 2015 à 05:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Conférence de Paris : beaucoup d’efforts restent à faire.

Subventions nocives à l’environnement : "Si on veut dépenser moins et protéger mieux, il faut aligner nos politiques"

La politique européenne sur le changement climatique avec la préparation de la conférence de Paris, les subventions nocives à l’environnement, les objectifs pour un développement durable des Nations unies et l’affaire Volkswagen étaient les sujets principaux du Conseil des ministres de l’Environnement qui s’est réuni ce lundi à Luxembourg.

Dans le domaine climatique, Carole Dieschbourg, présidente du Conseil des ministres de l’Environnement , a salué que les négociateurs de 195 pays aient approuvé vendredi à Bonn un texte de négociation pour la Conférence de Paris sur les changements climatiques, qui doit déboucher sur un accord mondial et ambitieux pour contenir le réchauffement climatique. Elle a néanmoins souligné : Les questions clés ne sont pas encore résolues et à ce stade nous avons plutôt des options que des décisions. Il restera donc beaucoup de travail à faire à Paris.

Subventions nocives à l’environnement : Si on veut dépenser moins et protéger mieux, il faut aligner nos politiques

Les ministres de l’Environnement se sont aussi concertés sur un papier de réflexion de la Présidence luxembourgeoise sur les moyens de réduire les subventions nocives à l’environnement et se sont prononcés pour une plus grande cohérence des politiques. Si nous voulons dépenser moins et protéger mieux notre santé et le climat, il est grand temps d’aligner les politiques. Je trouve inadmissible que les deux tiers des investissements énergétiques réalisés dans le monde sont toujours consacrés aux combustibles fossiles et que 50% des subventions agricoles versées dans les pays de l’OCDE sont préjudiciables au climat. La politique budgétaire européenne doit être un outil pour contrecarrer cette tendance , a déclaré la ministre Carole Dieschbourg.

Affaire Volkswagen : Un problème de crédibilité énorme

Les ministres ont eu un échange de vues avec la commissaire Bienkowska sur l’affaire Volkswagen. La commissaire a annoncé pour la fin de l’année une proposition de la Commission européenne qui vise à renforcer la supervision européenne des procédures nationales d’homologation des véhicules. Beaucoup de délégations ont soutenu l’approche de la présidence qui a fortement critiqué l’écart entre les émissions officielles et réelles des voitures et plaidé pour que des nouvelles procédures d’essai en situation réelle soient appliquées au plus vite pour les voitures. Une décision à ce niveau a lieu ce mercredi. La ministre Dieschbourg souligne : Nous nous trouvons face à une problème de crédibilité énorme pour l’industrie automobile européenne et la réputation de l’Union européenne en entier. La commission européenne doit faire toute la lumière sur ce scandale et les écarts entre les émissions réelles et théoriques des voitures. Nous n’allons pas améliorer notre qualité de l’air, si l’industrie continue à se dérober à ses obligations de respecter les normes Euro 5 et Euro 6 en place.

Communiqué www.gouvernement.lu

 

Publié le
vendredi 30 octobre 2015


Politique & Gouvernance
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires