Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
99 IDDIEN FIR EIS ZUKUFT
facebook twitter linkedin scoopit

99 IDDIEN FIR EIS ZUKUFT

Politique & Gouvernance

Publié le
vendredi 3 novembre 2017 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

Samedi le 21 octobre 2017, le Conseil supérieur pour un Développement durable a organisé une journée de workshop autour des questions liées au développement durable. Cet événement, qui a eu lieu au Centre culturel à Hollerich, avait pour objectif de donner la parole à la nouvelle génération, de rassembler leurs idées, leurs priorités et perspectives pour leur futur au Luxembourg.

Au total, 60 jeunes, âgés de 16 à 26 ans et issus de milieux très divers ont été réunis pour partager leurs réflexions et collaborer en vue de propositions concrètes.

Les sujets sélectionnés et traités par les participants lors des discussions étaient :

  • Éducation :
    • Inclusion et Encadrement.
    • Nouveau système scolaire encourageant tous les étudiants.
    • Méthodes d’enseignements flexibles et liées aux nouvelles technologies innovatrices.
  • Société :
    • Sensibilisation sur la consommation durable.
    • Égalité pour tous les citoyens.
    • Focus moins sur le travail et plus sur la vie.
  • Culture :
    • Art accessible pour tout le monde et représenté partout dans notre société comme outil d’amélioration de l’atmosphère.
  • Utilisation des ressources :
    • Économie et système de consommation circulaires permettant une optimisation économique et écologique des ressources.
    • Production et utilisation d’électricité et d’énergie à partir de sources renouvelables (green).
    • Économie et optimisation de l’énergie et de l’électricité.
    • Conservation des ressources naturelles et réduction de la production de déchets.
    • Optimisation de leur revalorisation (recherche et développement) et changement du paradigme production/consommation.
  • Mobilité :
    • Améliorer le transport public en organisant des bus gratuits en ville tout comme des transports partagés (car sharing) et en analysant les habitudes de déplacement des citoyens afin d’adapter ainsi la fréquence de circulation des transports publics (par exemple : plus de bus pendant les heures de fort trafic).
    • Améliorer l’organisation des chantiers et l’efficacité des routes surtout pendant les heures de trafic.
    • Augmenter l’accès et l’utilisation des vélos en créant plus de routes pour les cyclistes et en construisant plus de stations vel’oh à l’intérieur tout comme à l’extérieur du centre-ville.

Ces propositions seront présentées à la Chambre des Députés et feront l’objet d’une publication dans le Lëtzebuerger Land.

Source : Conseil supérieur pour un Développement durable

Publié le
vendredi 3 novembre 2017


Article de notre partenaire

Politique & Gouvernance
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires