Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
6.500 € pour l’éducation des jeunes en Guinée
facebook twitter linkedin scoopit

6.500 € pour l’éducation des jeunes en Guinée

Droits humains & solidarité

Publié le
jeudi 19 octobre 2017 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

Célébrant leur 65e anniversaire le 28 septembre 2017 lors d’une soirée festive au Melusina sur le thème « Celebrating talent », la direction et les employés d’Intertrust Luxembourg ont convié Sophie Glesener, directrice, et Anne Schweizer, responsable des Partenariats de SOS Villages d’Enfants Monde, afin de leur remettre un chèque de 6.500 €. Engagée pour l’éducation des jeunes, l’entreprise Intertrust Luxembourg a décidé de soutenir les enfants, les familles et la communauté de N’Zérékoré en Guinée.

Les business partners d’Intertrust se sont réunis pour leur fête annuelle de rentrée. La soirée a été un beau succès et, au-delà des échanges conviviaux, l’occasion pour Intertrust de témoigner de sa solidarité en faveur de SOS Villages d’Enfants Monde avec un don de 6.500 €. Ce don marque également le début d’un partenariat entre la société financière et l’association luxembourgeoise qui s’investit pour l’éducation des jeunes les plus vulnérables dans le monde.

Lors de la remise de chèque, Sophie Glesener a exprimé sa grande gratitude à Frank Welman, Managing Director d’Intertrust Luxembourg, et à Johan Dejans, Chief Human Resources Officer d’Intertrust, ainsi qu’aux employés : « Je remercie vivement Intertrust et ses employés pour leur confiance, leur générosité et leur engagement à nos côtés en faveur des enfants, des familles et de la communauté de N’Zérékoré en Guinée, pays qui est confronté à de multiples défis en matière de droits de l’enfant, à commencer par l’éducation ». De son côté, Johan Dejans a rappelé à quel point « il est important pour une société d’être socialement responsable et de contribuer à promouvoir les talents de demain ». Il a salué l’implication des employés pour leur soutien bénévole aux actions de SOS Villages d’Enfants Monde.

Le programme de N’Zérékoré concerne quelque 825 enfants, dont la moitié de filles, issus de 160 familles. Il s’étend sur cinq ans et met l’accent sur les droits et la protection de l’enfant, le renforcement économique des tuteurs et le renforcement des capacités de toutes et tous au sein de la communauté.

SOS Villages d’Enfants et l’ODD 4*

En 2016, l’organisation mondiale SOS Villages d’Enfants a soutenu quelque 300.000 jeunes et adultes avec ses programmes d’éducation. L’éducation est un des droits essentiels de l’enfant inscrits dans la convention relative aux Droits de l’Enfant des Nations unies qui guide le travail de l’ONG. SOS adhère également aux objectifs de Développement durable, en particulier à l’Objectif 4 : « Cet objectif fait en sorte que toutes les filles et tous les garçons suivent un cycle complet d’enseignement primaire et secondaire gratuit d’ici 2030. Il vise également à donner accès, dans des conditions d’égalité, à un enseignement professionnel, ainsi qu’à éliminer les inégalités entre les sexes et les revenus, dans le but de permettre à tous d’accéder à des études supérieures » (source : PNUD).

*ODD 4 : Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie

Plus d’informations sur nos projets : www.sosve.lu

Sur la photo : Johan Dejans (à gauche sur la photo), Chief Human Resources Officer d’Intertrust, et Frank Welman, Managing Director d’Intertrust Luxembourg, remettent un chèque à Sophie Glesener, directrice de SOS Villages d’Enfants Monde. © Lucia Iulia Porumb

Communiqué par SOS Villages d’Enfants Monde

Publié le
jeudi 19 octobre 2017


Article de notre partenaire

Droits humains & solidarité
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Droits humains & solidarité


Nos partenaires Droits humains & solidarité

Nos partenaires