Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
4.000€ en faveur du programme d’aide d’urgence au Népal
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

4.000€ en faveur du programme d’aide d’urgence au Népal

Qualité de vie

Publié le
jeudi 16 juillet 2015 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

En juin 2015, l’école primaire Ribeschpont de Dudelange a organisé un parcours solidaire en faveur des victimes du séisme au Népal. 

Sur le terrain, plus de 300 travailleurs sociaux, volontaires, jeunes SOS et mères SOS sont mobilisés

A l’occasion de sa fête de fin d’année scolaire mardi 14 juillet, un chèque de 4.000€ a été remis à Eva-Maria Schmid de SOS Villages d’Enfants Monde. Ces fonds sont destinés aux enfants et aux familles du Népal en vue d’une reconstruction durable.

 

Les enseignants et les élèves de l’école primaire de Dudelange ont organisé une exceptionnelle action de collecte de fonds pour soutenir les victimes des terribles séismes des 25 avril et 12 mai qui ont ravagé le Népal. A cet effet, ils ont organisé le 18 juin dernier un parcours spécifique qui s’est inscrit dans le cadre de la Semaine du sport. Pour 300m parcourus les élèves ont reçu 1€ de leurs parents. Au final, 4.000€ ont été collectés. Ils seront attribués, à travers le programme d’aide d’urgence de SOS au Népal, aux membres les plus vulnérables de la communauté, les enfants en particulier.

Lors de la cérémonie de remise de chèque qui s’est déroulée le 14 juillet dans une ambiance festive, Eva-Maria Schmid, chargée d’Education au Développement chez SOS Villages d’Enfants Monde, a donné aux élèves et à leurs enseignants des précisions sur la situation sur le terrain et sur les avancées du projet et a remercié chaleureusement tous ceux et celles qui ont contribué à cette belle action de solidarité. En amont de la remise de chèque, les élèves ont eu l’opportunité de participer à deux ateliers de sensibilisation sur les droits de l’enfant.

 

Dès le lendemain du séisme, SOS Villages d’Enfants Népal a lancé une évaluation de la situation et des besoins et dispensé des premiers secours. Sur le terrain, plus de 300 travailleurs sociaux, volontaires, jeunes SOS et mères SOS sont mobilisés.

Pour l’heure, l’association a aidé plus de 4.300 personnes. De l’urgence à la réhabilitation, le programme vise à protéger en priorité les enfants (prise en charge des enfants non accompagnés et accueil quotidien des enfants traumatisés). Il combine différentes mesures (soins médicaux, accompagnement psycho-social pour les enfants et les familles, renforcement des moyens de subsistance, aide administrative et aide à la reconstruction de logements et d’écoles…) pour permettre aux communautés de se relever durablement.

 

Plus d’informations sur le projet sur www.sosve.lu

 

Publié le
jeudi 16 juillet 2015


Qualité de vie
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Qualité de vie


Nos partenaires Qualité de vie

Nos partenaires