Le bâtiment modulaire: une solution écologique personnalisable, adaptable à tous les besoins et tous les budgets

Par admin le 7/01/2016 - 4:00

Ces modules sont aménagés dans nos ateliers à la demande du client pour offrir des espaces de bureaux, de réfectoires, de vestiaires, des solutions sanitaires autonomes ou raccordables, des espaces billetterie et postes de garde équipés de tourniquets pour un contrôle accru des accès par exemple, etc. 

 

 

 

Les modules permettent la mise en œuvre rapide d’espaces de travail et de vie indispensables à l’activité nomade des entreprises.

 

 

 

 

Le rapport qualité-durabilité-rapidité de mise en œuvre du module est excellent. 

Entretien avec Paula Goncalves et Olivier Mulot

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots à nos lecteurs ?

Paula Goncalves : J’ai intégré Polygone il y a une dizaine d’années et j’occupe la fonction de chef de projet pour le département logistique.

Olivier Mulot : Je suis en charge de la direction du département logistique. Ce département regroupe deux activités souvent complémentaires : La location d’espaces modulaires et la gestion des déchets.

Qu’est-ce qu’un bâtiment modulaire aujourd’hui ?

Olivier Mulot : C’est un espace de travail ou de vie loué ou vendu à une entreprise ou une collectivité le temps d’une manifestation, d’un chantier, d’une transformation ou pour du long terme selon le besoin du client.

Paula Goncalves : L’avantage du module est d’offrir des possibilités de configuration intérieure et extérieure quasi infinies.

Comment définiriez-vous le marché sur lequel vous êtes actifs ?

Olivier Mulot : Une part importante de notre activité est liée à la location à court et moyen terme de modules standards. Ces modules sont aménagés dans nos ateliers à la demande du client pour offrir des espaces de bureaux, de réfectoires, de vestiaires, des solutions sanitaires autonomes ou raccordables, des espaces billetterie et postes de garde équipés de tourniquets pour un contrôle accru des accès par exemple, etc. Les modules s’empilent et se joignent côte à côte pour former de petits et de grands ensembles intérieurs avec ou sans cloison.

Que peut-on faire avec des modules ?

Olivier Mulot : Les modules permettent la mise en œuvre rapide d’espaces de travail et de vie indispensables à l’activité nomade des entreprises. Les modules permettent également d’accueillir sur le long terme des activités de commerce ou d’hébergement. On parle ici de bâtiments qui seront exploités sur une durée de 5, 10 ou 20 ans, avec un niveau de finition proche de celui d’un bâtiment traditionnel. Nos modules répondent aux règles de sécurité et bénéficient d’une bonne isolation thermique et phonique. Ils sont dotés d’un système de chauffage et de climatisation, d’un équipement intérieur et extérieur à la carte (choix du mobilier, des revêtements de sols, cuisines équipées, sanitaires, escaliers, terrasses, passerelles, etc.) ainsi que de connexions téléphoniques et informatiques. Cette souplesse de conception et d’agencement de nos modules permet de multiples usages : hébergements, salles de classe, agences bancaires, espaces de stockage, friteries, cuisines de restaurant, etc.

Où sont réalisés les agencements des modules ?

Paula Goncalves : La grande force de Polygone est de maîtriser l’ensemble du processus de A à Z. Notre fournisseur nous livre un module nu qui sera entièrement transformé par nos propres équipes, dans notre atelier à Mersch. Les plans sont réalisés, par notre dessinateur, en collaboration étroite avec le client. Tout est à la carte, équipement, finition, aménagement intérieur. Après avoir été transformé par nos équipes, les modules sont livrés par nos camions et installés par nos équipes de monteurs. Le fait de tout réaliser en interne nous permet autant de maîtriser la qualité de nos installations que de tenir des délais particulièrement serrés.

Pourriez-vous nous donner quelques exemples illustrant la rapidité de mise en œuvre d’un bâtiment modulaire ?

Paula Goncalves : Nous avons monté une cuisine professionnelle pour un restaurant de la Schueberfouer répondant aux normes de l’ITM et aux normes haccp en seulement 3 semaines. Le Foyer pour demandeurs de protection internationale à Mersch n’a nécessité que 6 mois de mise en œuvre et intérieurement et extérieurement rien ne le distingue d’un bâtiment en dur.

Que faites-vous lorsque vous récupérez un module ?

Olivier Mulot : Tous nos modules sont entièrement nettoyés et rénovés à chaque retour de chantier. Panneaux, planchers, portes, fenêtres, etc. sont testés et tous les éléments endommagés sont remplacés.

Tous ces éléments qui composent un module sont recyclables. Le bâtiment modulaire s’inscrit dans une optique écologique Cradle2Cradle.

Pourriez-vous nous expliquer en 2 mots ce qu’est le C2C ?

Olivier Mulot : Le module "C2C" c’est 0 % pollution et 100 % utilisation et réutilisation. Nos solutions modulaires sont comparables à des legos. On peut les assembler, les démonter, et les remonter de façon à les utiliser pour toutes sortes de projets.

Chez Polygone nous pensons que le bâtiment modulaire a un bel avenir devant lui car il répond aux besoins de réactivité et de fonctionnalité des entreprises et également aux attentes en termes de réduction des impacts négatifs sur l’environnement.

Qu’en est-il des tarifs ?

Paula Goncalves : Le rapport qualité-durabilité-rapidité de mise en œuvre du module est excellent. Après c’est le client qui décide de la finition et des aménagements de son espace. Nous pouvons tout faire, aussi bien du bon rapport qualité prix que du grand luxe, selon son choix.

Quelques mots pour conclure ?

Olivier Mulot : On pourrait parler des modules pendant des heures tant les applications sont nombreuses. Notre équipe commerciale est à la disposition du public et des entreprises pour étudier les projets et proposer des solutions adaptées et compétitives.

N’hésitez pas à nous rendre visite à Mersch ou visitez notre site internet www.polygone.lu.

 

Communiqué POLYGONE