"Au-delà des exigences légales et réglementaires"

Par admin le 27/11/2015 - 6:00

Le bureau d’ingénieurs-conseils  Energie et Environnement a été mandaté par ALLFIN LUX en 2010 pour l’accompagnement et la certification du projet en question. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le principe de base de la certification environnementale BREEAM est d’aller au-delà du cadre légal en vigueur aujourd’hui en prenant en compte divers aspects groupés en 9 thèmes principaux. Le bâtiment Aire a répondu à de nombreux critères de ces thèmes.

 

 

Certification environnementale Immeuble AIRE route d’Esch à Luxembourg... une réussite!

Dans un marché immobilier en constante évolution, les acquéreurs et locataires se veulent de plus en plus exigeants quant à la qualité de l'environnement de travail et de l’aménagement des espaces.

Réaliser une certification environnementale de son projet immobilier, c'est garantir une conception optimisée pour allier performance énergétique, respect de l'environnement, qualité des espaces de vie (santé et bien-être) et gestion optimisée du bâtiment.

La certification environnementale, par exemple selon les méthodologies BREEAM, HQE ou LENOZ, est à la fois un guide permettant à toute l'équipe de projet de prendre conscience des éléments à considérer dans un projet « vert » mais aussi le moyen de quantifier le niveau de qualité environnementale, souvent subjectif, d'un bâtiment ou d’un projet. Il s’agit d’une démarche volontaire du promoteur qui récompense les efforts de construction durable qui vont au-delà des exigences légales et régementaires en vigueur.

Dans le cadre du développement de son projet immobilier administratif et résidentiel, la société de promotion ALLFIN LUX a décidé de faire certifier l’immeuble de bureaux AIRE et a opté pour la certification selon la méthodologie britannique BREEAM (BRE Environmental Assesment), méthodologie développée dès 1990 et la plus utilisée au niveau international. Le bureau d’ingénieurs-conseils Energie et Environnement a été mandaté par ALLFIN LUX en 2010 pour l’accompagnement et la certification du projet en question.

Energie et Environnement, précurseur dans le domaine de la certification environnementale au Luxembourg, dispose de plusieurs assesseurs agréés par le BRE pour les bâtiments nouveaux, les transformations de bâtiments et les bâtiments en exploitation, ainsi que de spécialistes pour certaines expertises spécifiques requises dans le cadre des certifications.

Le projet a été développé par l’agence M3 Architectes et a parcouru les différentes étapes de certification sur base du référentiel BREEAM International – Offices 2009 :

- « pre-assessment » en 2011 et définition des objectifs pour obtenir le score « very-good »,

 - « interim design assessment » en 2013 pour confirmer que le projet rencontre les objectifs visés,

 -  « post construction assessment » fin 2014 pour vérifier le score de l’immeuble « as built »,

 -  « final certificate » établi début octobre 2015, attestant de manière définitive le score visé.

L’excellent résultat « trois étoiles » obtenu pour ce développement est le fruit d’une collaboration intense entre le promoteur, l’agence M3 Architectes, l’ingénieur de génie technique Jean Schmit Engineering, les autres conseillers, les différentes entreprises et l’assesseur. La certification a été conduite pour Energie et Environnement par l’assesseur Mme J. Brassoud, assistée par M. F. Deravet.

ALLFIN LUX a transféré la propriété du projet à AXA Investment Managers - Real Assets, agissant pour le compte de la société Bull’s Eye Property Lux II dont 100 % des actions ont récemment été rachetées par AXA Belgium SA. Le bureau INOWAI est chargé de la gestion de l’immeuble qui vient d’être occupé par le locataire  BBH.

Le principe de base de la certification environnementale BREEAM est d’aller au-delà du cadre légal en vigueur aujourd’hui en prenant en compte divers aspects groupés en 9 thèmes principaux. Le bâtiment Aire a répondu à de nombreux critères de ces thèmes.

- Le management du projet qui considère les différentes réceptions à l’achèvement de la construction du bâtiment, le suivi des consommations lors du chantier ainsi que la passation de l’information relative à l’utilisation du bâtiment.

- Le bien-être et la santé de l’occupant : les critères de cette section considèrent entre autres le confort acoustique, visuel et thermique ainsi que la qualité de l’air intérieur. Sachant que 90 % des coûts de fonctionnement d’une entreprise provient des salaires, il est important de favoriser le bien-être des occupants et de limiter ainsi l’absentéisme au minimum.

- L’utilisation rationnelle de l’énergie : La performance énergétique du bâtiment « Energiepass » est bien entendu prise en compte. Cependant, la certification va plus loin en recommandant l’installation d’équipements performants et de compteurs d’énergie. Gérer les consommations permet d’identifier et d’éviter les dérives en phase d’exploitation de l’immeuble.

- Le transport : la certification accorde beaucoup d’importance à cet aspect. En effet, l’utilisation de la voiture individuelle induit stress, pollution et saturation des centres villes, perte de temps et d’argent. La certification BREEAM encourage donc l’implantation des bâtiments au centre-ville afin de favoriser les transports en commun tels que le bus, train et le co-voiturage. Le bâtiment Aire en est un bon exemple.

- L’utilisation rationnelle de l’eau : L’installation d’équipements performants et peu consommateurs est recommandée. En recourant à une récupération d’eau de pluie et à des installations sanitaires performantes, le bâtiment Aire réduit ses consommations comparativement à un bâtiment classique.

- Le choix des matériaux : BREEAM valorise l’utilisation de matériaux durables et une protection adéquate de ceux-ci.

- La gestion des déchets : les déchets produits lors du chantier ou lors de l’exploitation du bâtiment sont des critères importants du référentiel BREEAM. Le bâtiment Aire atteint 83 % dans cette section.

- L’utilisation écologique du site : la réhabilitation de sites pollués ainsi que l’amélioration de la qualité des espaces verts sont favorisées. L’ensemble des crédits disponibles dans cette section ont été acquis par le bâtiment Aire.

- La pollution environnementale : la limitation des pollutions atmosphériques, lumineuses et sonores est la dernière section du référentiel BREEAM. Le bâtiment Aire atteint ici un excellent résultat de 75 %.

Avec un score global de 62,5%, le bâtiment Aire est classé « very good » et fait ainsi partie des meilleurs bâtiments sur le marché.

Ce 26 octobre, Energie et Environnement, représentée par son administrateur R. Wilmes et les assesseurs J. Brassoud et F. Deravet, a eu le plaisir de remettre officiellement ce certificat à M. J.-C. Bocci de ALLFIN LUX, en présence de MM. G. Perrodin de INOWAI et C. Esteves-Duarte de M3 Architectes et de remercier tous les intervenants ayant collaboré à cette certification.

 

Communiqué par ENERGIE ET ENVIRONNEMENT Ingénieurs-Conseils S.A. www.enerenvi.lu